Hormones

Cette page a pour fonction de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la testostérone. Les informations sont distribuées en trois parties distinctes, afin d'en faciliter l'accès.
La testostérone, son utilisation et ses bienfaits.
La testostérone est-elle efficace pour ... ?
Questions sur les risques éventuels
Si, toutefois, vous ne trouviez pas la réponse précise que vous cherchez, vous pouvez aider à l'actualisation de ce dossier en faisant parvenir votre question à notre Service Conseil. Nous vous remercions de participer ainsi à la satisfaction d'autres personnes, éventuellement concernées par votre requête.
Manquez vous de testostérone ? Faites le test en ligne !

Hommes et femmes produisent-ils la testostérone en même quantité ?

Malgré son appellation "Hormone de la virilité", on retrouve la testostérone chez la femme comme chez l'homme. Chez ce dernier, elle provient principalement des testicules mais également des glandes surrénales et de la prostate. Chez la femme, ce sont les glandes surrénales et les ovaires qui sécrètent cette hormone.
Hommes et femmes produisent donc de la testostérone, mais les deux sexes ne sont pas à égalité. L'organisme masculin en sécrète de 10 à 20 fois plus. Cependant les deux sexes en ont également besoin pour raviver leur libido, raffermir la silhouette, réduire la graisse (et la cellulite), conserver un bon tonus... De l'un à l'autre, c'est une question de dosage. Un excès de testostérone peut entrainer une musculature trop développée, une odeur virile, des cheveux gras, une agressivité plus marquée et un désir sexuel qui peut être gênant...

Pourquoi une supplémentation en testostérone ?

Outre la neutralisation de certains problèmes liés à la sexualité, ANDROTIV® agit en effet à plusieurs niveaux, notamment :
-Procure l'énergie de notre activité quotidienne.
-Tranquillise, aide à surmonter les contrariétés.
-Aide à se sentir plus sûr(e) de soi.
-Attise le désir sexuel et le sentiment amoureux.
-Chez l'homme, facilite érection et éjaculation.
-Raffermit l'enveloppe corporelle et tonifie la masse musculaire.

Comment reconnaît-on une déficience en testostérone ?

- Sur le visage : muscles des joues mous,teint pâle, regard terne, ridules autour des lèvres et au coin des yeux, chez l'homme, la moustache et la barbe sont peu développées.
- Apparence générale : ventre flasque, visage relâché, hanches enrobées, chez l'homme, perte ou manque de pilosité sur le torse.
- Organes sexuels : un pénis flasque, testicules de taille réduite, prostate infectée. Perte du désir sexuel, érections et éjaculations plus faibles, manque de sensibilité clitoridienne.
- Certains comportements, émotions ou états d'esprit sont significatifs dans ce cas : fatigue permanente, tendance à la dépression, manque de confiance en soi, sommeil agité, pertes de mémoire, manque de créativité, bouffées de chaleur.

Connaître les bons taux de testostérone dans le sang

- Contrôle du taux de testostérone total (anormal si en dessous de 6000 pg/ml chez l'homme et 200 pg/ml chez la femme).
- Contrôle du taux de testostérone libre : défavorable si en dessous de 120 pg/ml chez l'homme; 4 pg/ml chez la femme.
- Un taux de SHBG (Sex Hormone Binding Globulin) est anormal s'il excède 45 nmol/l chez un homme, 75 nmol/l chez une femme.

Pourquoi utiliser ANDROTIV® plutôt qu'un autre traitement à la testostérone ?

ANDROTIV® est un gel efficace et facile d'utilisation qui constitue un traitement à faire chez soi. Il existe également des patchs, mais ces derniers ne sont pas très esthétiques et peuvent provoquer des irritations sur la peau. Des injections intra musculaires sont possibles ; cette méthode peut s'avérer toutefois douloureuse et nécessite de fréquentes visites chez le médecin.

Quelle quantité de testostérone est-elle absorbée par le corps avec Androtiv, et combien de temps dure son effet ?

Environ 25 % du principe actif, la testostérone, passe effectivement dans le flux sanguin. Ce taux est celui des produits d'application cutanée en général.
L'effet d'Androtiv ne se constate que dans la durée, il est donc conseillé de l'utiliser pendant au moins trois mois. Enfin, une supplémentation hormonale ne fait que... supplémenter. Elle ne relance pas la production de l'hormone considérée.

Androtiv® peut-il s'appliquer directement sur les parties génitales ?

Ce produit contenant aussi de l'alcool, il faut éviter tout contact direct avec des muqueuses. Il peut donc être toutefois appliqué sur le scrotum chez les hommes.

Testostérone et aromatisation en hormones féminines.

La testostérone produit de nombreux dérivés. Certains "s'aromatisent" en hormones féminines et peuvent entraîner des effets non souhaités.

Les autres hormones à associer

Consultez les fiches explicatives pour associer la prise de testostérone avec les autres hormones interactives (l'oestradiol, la DHEA, le Cortisol, l'Aldostérone, les Androgènes, L'érythropoïétine EPO, l'hormone de croissance, l'insuline, l'ACTH, la Pregnénolone, la mélatonine, la coenzyme Q10).

La chute des cheveux et les traitements hormonaux

La chute abondante de cheveux résulte d'une importante déficience de plusieurs hormones majeures. Le médecin vous prescrira des injections d'ACTH et d'hormones de croissance, combinées à la prise de pilules de DHEA, d'hormones thyroïdiennes, d'androgènes et oestrogènes : c'est la multihormonothérapie. Ce traitement hormonal est long mais produit de réels effets sur la repousse des cheveux.

ANDROTIV® et Viagra

A ce jour, aucune étude n'a été consacrée à l'utilisation d'ANDROTIV® en combinaison avec le viagra. ANDROTIV® et le viagra ont des mécanismes d'action différents. La testostérone est une hormone naturelle produite par notre organisme pour en équilibrer le métabolisme ; le viagra ne fait qu'agir mécaniquement au niveau du flux sanguin dans la verge. Ces deux produits ne peuvent donc pas renforcer réciproquement leur action.

ANDROTIV® et HIV

A ce jour, le gel à la testostérone est uniquement reconnu pour traiter les déficiences en testostérone, pas le virus HIV. En revanche, l'usage d'ANDROTIV® n'a aucune interaction connue avec la trithérapie.

ANDROTIV® et la dépression

Une supplémentation en testostérone procure et accroît un sentiment de bien-être. De nombreuses études ont montré qu'un taux de testostérone bas est en corrélation avec les symptômes de la dépression. Il faut noter par ailleurs que la prise d'anti-dépresseurs réduit fréquemment la libido.

ANDROTIV® et le coeur

La testostérone est une hormone qui contribue au renforcement de la masse musculaire et qui dispose de plusieurs sites de réception dans le coeur. Lorsqu'on veillit, la faiblesse du muscle du coeur peut aussi être attribuée à la déficience en testostérone. La testostérone n'est pas seulement responsable du maintien de la synthèse protéinique du coeur, mais elle contribue à une bonne circulation sanguine et aide à favoriser le taux de bon cholestérol.

ANDROTIV® et les sportifs

La testostérone est reconnue pour augmenter la masse musculaire de façon conséquente. C'est pour cette raison que les sportifs en sont " friands ". Toutefois, afin de permettre aux compétitions de se dérouler dans des conditions totalement équitables, la prise de testostérone est interdite chez les sportifs professionnels et de haut niveau. Une surconsommation de testostérone pourrait, en outre, entrainer une dégradation du système rénal ainsi que d'autres problèmes endocriniens.

Quelles précautions faut-il prendre ?

L'usage de cette hormone est formellement contre-indiqué chez les hommes ayant souffert ou souffrant de cancer de la prostate ou de cancer du sein. Votre taux de PSA (Prostatic Specific Antigen ou antigène spécifique de la prostate) doit être mesuré avant l'utilisation de testostérone et dans les six mois par la suite. Il faut retenir qu'un dosage isolé lorsqu'il est modérément élevé (4 à 10 ng/ml) ne veut rien dire en soit. En effet, en fonction de l'âge et de l'augmentation de volume de la prostate, le dosage augmente régulièrement sans qu'il y ait forcément de cancer. Le taux de PSA libre exprimé en % du taux global de PSA peut inciter à réaliser des biopsies s'il est bas (inférieur à 12 %).

La prise d'hormones peut-elle constituer un risque pour la santé ?

Les hormones sont produites par nos propres glandes endocrines et ne rentrent donc pas dans la catégorie des médicaments. Ainsi, alors que l'utilisation de ces derniers s'accompagnent généralement de multiples contre-indications, la prise d'hormones n'en comporte que pour des cas très spécifiques (cancer, grossesse et allaitement en particulier).
Ceci étant, et bien qu'il faille être passé à des doses manifestement excessives pour provoquer un dérèglement du métabolisme, il est nécessaire de respecter le dosage éventuellement prescrit après analyse de sang, d'urine ou même de salive. Se faire suivre par un médecin compétent dans ce domaine, ou à tout le moins faire faire des analyses environ tous les 6 mois, est une précaution élémentaire et de bon sens pour ne pas prendre des hormones qui ne correspondent pas à vos besoins. Reste donc que LES HORMONES A DOSAGE ÉQUILIBRÉ NE PRÉSENTENT PAS DE RISQUE POUR LA SANTÉ.

Effets indésirables ou secondaires

Des surdosages en androgènes peuvent provoquer quelques rares effets secondaires : irritabilité ; prise de poids ; signes de virilisation chez la femme ; acné ; chute de cheveux.

Y a t-il une incidence entre le taux de testostérone et le cancer de la prostate ?

Y a t-il une incidence entre le taux de testostérone et le cancer de la prostate ?La raison pour laquelle on estime couramment, aujourd'hui, devoir éliminer toute présence de testostérone dans l'organisme en cas de cancer de la prostate est que cette forme de cancer est "hormono dépendante". Toutefois des essais thérapeutiques pour le traitement de cette maladie conjuguent précisement testostérone et progestérone...
Le cancer de la prostate touche dans la quasi totalité des cas des hommes d'âge mûr, et - quoiqu'il en soit du traitement à administrer après l'apparition de la maladie - il est certain qu'un taux normal de testostérone aide à en prévenir le risque (de même qu'un taux normal de phyto-oestrogène aide à prévenir le cancer du sein chez la femme). Les hommes de plus de 50 ans doivent donc régulièrement contrôler leur taux de PSA. Dans l'état actuel des connaissances et pour cette population, ce contrôle est un préalable à un éventuel traitement avec ANDROTIV®.

Les androgènes font-ils grossir ?

L'application du gel à la testostérone ou autres traitements hormonaux ne font pas grossir, bien au contraire ! Ces traitements permettent de réduire les tissus adipeux et de raffermir les muscles.