Les facultés régénérantes de l'acétyl L-carnitine

De très nombreuses études sur l'acétyl-L-carnitine montrent la variété des bénéfices qu'apporte cet acide aminé. L'acétyl-L-carnitine est en effet indispensable à la régénération cellulaire dans le cerveau, le coeur, le foie et le système nerveux périphérique1. Ceci en fait un produit antivieillissement polyvalent et digne du plus grand intérêt.
Régénération cellulaire
Jeunesse du coeur
Protection du cerveau
Reconstitution des nerfs
Prévention de la cataracte

Régénération cellulaire

L'acétyl-L-carnitine est la forme biologiquement active de l'acide aminé L-carnitine. En facilitant le transport des acides gras dans les mitochondries, qui sont comme les centrales énergétiques des cellules, elle optimise la transformation de ces derniers en énergie et en muscles.
Mais c'est particulièrement en conjonction avec l'acide alpha lipoïque et la co-enzyme Q10 que ses effets antivieillissement sont les plus étonnants. L'acétyl-L-carnitine en renforce, en effet, l'action dans le maintien des fonctions de la mitochondrie2 et permet ainsi d'augmenter la production d'énergie dans toutes les cellules du corps. Dans une étude menée à l'université de Berkeley (USA), on a examiné les cellules parenchymales de souris âgées après leur avoir administré durant un mois une solution dosée à 1,5 % en acétyl-L-carnitine. Les résultats ont clairement montré un renversement du déclin, lié à l'âge, de la fonction de la membrane mitochondriale3. Une étude similaire a porté les mêmes conclusions4.

Jeunesse du coeur

Les effets du vieillissement et la possibilité de les inverser sont apparus de manière particulièrement nette quand des scientifiques ont mesuré le taux d'énergie et de respiration cellulaire chez les rats. Chacun de ces taux était de 40 % plus faible chez les rats âgées. Après administration d'acétyl-L-carnitine, ils revinrent quasiment à ceux du groupe témoin de rats jeunes5.
Cette étude a montré d'autre part que le contenu du coeur en cardiolipine, un agent indispensable au transport des substrats à destination de la mitochondrie, étaient sensiblement réduit chez les rats âgés. Or l'ingestion d'acétyl-L-carnitine a inversé la diminution de cardiolipine liée à l'âge. Cette découverte récente aide à expliquer pourquoi l'acétyl-L-carnitine peut-être si efficace dans le traitement des troubles cardiaques chez les humains.

Protection du cerveau

Le vieillissement cause des altérations dans le métabolisme des cellules du cerveau. Il a été montré que l'acétyl-L-carnitine prévient plusieurs de ces mécanismes de dégénérescence. Elle protège notamment de l'ischémie cérébrale (cessation du flux sanguin) en maintenant les cycles d'énergie cellulaires6.
L'efficacité de l'acétyl-L-carnitine en cas d'attaque cérébrale a été mesurée chez des animaux par un système d'évaluation en 11 points. Il s'est avéré que la protection des cellules du cerveau et l'état neurologique étaient singulièrement améliorés au fil des contrôles avec l'utilisation de l'acétyl-L-carnitine. Cette efficacité suggère que l'acétyl-L-carnitine pourrait bientôt être utilisée pour des urgences hospitalières afin d'améliorer les pronostics de thrombose ou d'embolie cérébrales, vis-à-vis desquelles il y a ordinairement peu d'espoir de rétablissement total7.

Reconstitution des nerfs

En prévenant la dégénérescence de certains neurones spécifiques en cas de blessure, l'acétyl-L-carnitine facilite la reconstitution des nerfs et peut aider les personnes ayant perdu une fonction nerveuse8. Deux études sur la dégénérescence nerveuse diabétique et la neuropathie ont montré les mêmes résultats. L'une conclut que l'acétyl-L-carnitine maintient presque à la normale la vitesse de conduction de l'influx nerveux sans aucun effet secondaire sur les niveaux de glucose, d'insuline ou d'acides gras9. L'autre que la neuropathie diabétique est très liée à la déficience en acétyl-L-carnitine10.
Il semble qu'une enzyme particulière limite, chez les diabétiques, la disponibilité de l'acide gamma linolénique et la synthèse endothéliale de l'oxyde nitrique et de la L-carnitine. D'où l'apparition de neuropathie à un moment ou à un autre du diabète. Le traitement qui semble indiqué serait donc, selon les auteurs d'une étude à ce propos, l'acide gamma linolénique, des antioxydants, de l'aminoguadinine et, une fois encore, de l'acétyl-L-carnitine11.

Prévention de la cataracte

La glycation, ou glycosylation, est le phénomène de liaison de glucose aux protéines, produisant ainsi des structures non fonctionnelles dans l'organisme. Ce phénomène est surtout notable au niveau du cristallin (cataracte), du cerveau (sénilité) et du collagène de la peau (rides).
L'acétyl-L-carnitine réduit de 42 % le phénomène de glycation du cristallin (mais pas la L-carnitine, qui n'a aucun effet)12. Une autre évaluation montre que l'acétyl-L-carnitine réduit de 70 % la formation des produits de glycation avancée ou AGE (Advanced Glycosylation End products). Ceci est très intéressant car ce sont les AGE qui rendent la cataracte irréversible.
Pour commander:
Acetyl L carnitine