Parce que le véritable secret de beauté, c'est la nutrition !

La peau est la première barrière protectrice de l’organisme face aux nombreuses agressions extérieures, mais aussi aux changements internes. Le stress, le manque de sommeil, la mauvaise alimentation … Tant de facteurs qui mettent en péril la santé de la peau.

Après 40 ans, son aspect perd de son éclat et apparaissent les redoutés signes visibles de vieillissement : rides, ridules, teint terne …

Heureusement la nature prévoit des solutions à ses propres problèmes et recèle des composés bioactifs à l’efficacité démontrée.

Des principes actifs à l’efficacité prouvée

A continuation, nous détaillons les principaux éléments présents chez l’homme qui contribuent à la jeunesse de la peau.

Impossible de ne pas évoquer le plus connu : le collagène. Cette protéine occupe la majeure partie de la matrice extracellulaire de la peau. Sa présence (80% de collagène de type I dans une peau jeune) diminue progressivement avec l’âge (perte annuelle d’environ 1,5%) (1). Pourtant, son rôle est fondamental : il protège la barrière de l’épiderme, indispensable contre les rayons UV, et améliore visiblement l’élasticité de la peau (2,3). On l’hydrolyse pour une meilleure absorption et sous cette forme, il reste dans la peau jusqu’à 96 heures après son ingestion (2) !

L’acide hyaluronique, autre must de l’anti-âge, est un polysaccharide aux propriétés viscoélastiques et lubrifiantes. Il retient naturellement les molécules d’eau dans la peau, permettant sa réhydratation et sa résistance (2,4).

Le vieillissement de la peau est associé à une augmentation de l'oxydation cellulaire. Le coenzyme Q10, présent dans les mitochondries, possède des propriétés antioxydantes et énergisantes qui permettent de diminuer les rides du visage (5).

Les meilleurs ingrédients naturels

La principale source d’antioxydants nous vient des aliments naturels que nous consommons. En effet, plusieurs plantes, fruits et légumes se révèlent de véritables alliés anti-âge, qui aident à prendre soin de notre peau depuis l’intérieur.  

Originaire des Antilles, d’Amérique Centrale et de la région des Caraïbes, le fruit de l’acérola (Malpighia glabra L.) contient jusqu'à 60 fois plus de vitamine C qu'une orange ! Or, cette vitamine, puissant antioxydant, est également indispensable à la synthèse du collagène (6).

Autre fruit anti-âge : la myrtille (Vaccinium myrtillus L.). Riche en polyphénols antioxydants, elle possède des propriétés réparatrices et anti-inflammatoires, et évite le photovieillissement de la peau (7,8).

Anaskin, la synergie parfaite

Anastore a créé un complément alimentaire innovateur, dont le concept est de soigner sa peau depuis l’intérieur. En effet, pour des résultats durables, rien de tel qu’une action en profondeur, avec les meilleurs ingrédients naturels.

Nous avons choisi les meilleurs principes actifs : un acide hyaluronique et un coenzyme Q10 provenant des biotechnologies, ainsi qu’un collagène hydrolysé et désodorisé d’origine marine, à l’excellente biodisponibilité.

En l’associant à un extrait d’acérola et à un extrait de baies de myrtille, Anaskin améliore la synthèse du collagène et maintient l’équilibre oxydatif.

Avec sa rafraîchissante saveur de citron vert, chaque sachet d’Anaskin redonne sa jeunesse à la peau de la manière la plus saine et agréable possible, sans même y penser !

Bibliographie

  1. Sibilla et al. (2015) An overview of the beneficial effects of hydrolysed collagen as a nutraceutical on skin properties: scientific background and clinical studies. Open Nutraceuticals J 8: 29-42.

  2. Shimizu et al. (2015) Oral collagen-derived dipeptides, prolyl-hydroxyproline and hydroxyprolyl-glycine, ameliorate skin barrier dysfunction and alter gene expression profiles in the skin. Biochem Biophys Res Commun 456(2):626-30.

  3. Proksch et al. (2014) Oral supplementation of specific collagen peptides has beneficial effects on human skin physiology: a double-blind, placebo-controlled study. Skin Pharmacol Physiol 27:47–55.

  4. Papakonstantinou et al. (2012) Hyaluronic acid: A key molecule in skin aging. Dermatoendocrinol 4(3): 253-258.

  5. Muta-Takada et al. (2009) Coenzyme Q10 protects against oxidative stress-induced cell death and enhances the synthesis of basement membrane components in dermal and epidermal cells. Biofactors 35(5): 435-41.

  6. Berdonces (2009) Gran diccionario ilustrado de las Plantas Medicinales descripción y aplicaciones. Oceano Ambar.

  7. Heinrich et al. (2012) Fundamentals of Pharmacognosy and Phytotherapy. 2nd Edition. Churchill Livingstone. Elsevier.

  8. Svobodová et al. (2008) Bilberry extract reduces UVA-induced oxidative stress in HaCaT keratinocytes: A pilot study. BioFactors 33: 249-266.