• Blog
  • Glucose
  • Rôle du gymnéma et du chrome dans la régulation du glucose dans le sang

Quelles sont les propriétés du gymnema et du chrome ?

Rôle du gymnéma et du chrome dans la régulation du glucose dans le sang

Le métabolisme des hydrates de carbone produit des sucres simples dans l’organisme, dont notamment le glucose. La régulation de ces processus est essentielle au bon fonctionnement de nos cellules et de nos tissus. Dans cet article, nous expliquerons pourquoi il est important de maintenir un taux de glucose adéquat, et comment éviter d’avoir un taux élevé de cette substance dans le sang, qui pourrait être préjudiciable pour notre santé.

Qu’est-ce que la glycémie ?

Les sucres que nous consommons dans notre alimentation sont transformés par notre métabolisme en d’autres composants, dont le glucose entre autres, qui est transporté vers les cellules par le sang. Le glucose fournit aux cellules et aux tissus l’énergie dont ils ont besoin pour fonctionner1. Le taux de glucose dans le sang, appelé cliniquement glycémie, varie tout au long de la journée.

Le taux de glucose dans le flux sanguin est contrôlé par deux hormones, l’insuline et le glucagon, qui sont toutes deux synthétisées par le pancréas. Une production inadéquate d’insuline, ou une mauvaise absorption de l’insuline par les cellules et les tissus, que l’on appelle résistance à l’insuline, peut entraîner une glycémie élevée2.

Le glucagon, quant à lui, va réguler le manque de sucre dans l’organisme. Cette hormone joue un rôle essentiel dans la régulation du taux de glucose, en favorisant la production de celui-ci dans le foie par le biais de plusieurs mécanismes. L’insuline et le glucagon maintiennent l’équilibre glycémique et une altération de ces hormones est associée à des processus d’hyperglycémie3.

Gymnema

Un taux de glucose dans le sang trop faible (hypoglycémie) ou trop élevé (hyperglycémie) peut entraîner des problèmes de santé4. Une sensation de bouche sèche, une vision trouble, une sensation de fatigue ou un besoin fréquent d’uriner sont quelques-uns des symptômes de l’hyperglycémie4. Une glycémie élevée peut également affaiblir le système immunitaire, ce qui entraîne un risque accru d’infections2.

Facteurs contribuant à l’hyperglycémie

Parmi les causes possibles d’un taux élevé de sucre dans le sang, citons une alimentation inadaptée comportant un excès de sucres et d’hydrates de carbone raffinés, une production insuffisante d’insuline par l’organisme, la prise de poids, la prise de certains médicaments, le manque d’activité physique, certaines maladies ou un niveau de stress élevé5.

Un autre facteur susceptible de provoquer une glycémie élevée est la tolérance excessive de notre organisme à l’insuline, que l’on appelle résistance à l’insuline3. La résistance à l’insuline fait que les cellules et les tissus ne répondent pas correctement à l’insuline, diminuant alors leur capacité à absorber le glucose dans le sang.

Il existe plusieurs moyens de faire baisser la glycémie7. L’un des moyens d’abaisser le taux de glucose dans le sang consiste à modifier le régime alimentaire, réduisant ainsi la consommation d’hydrates de carbone raffinés (sucres). Les régimes équilibrés tels que le régime méditerranéen, qui privilégie les céréales complètes, les graisses saines et les protéines à haute valeur biologique, sont bénéfiques à cet égard. Les activités physiques aérobiques contribuent également à réduire la glycémie. C’est le cas entre autres de la marche, de la course à pied, du vélo, de la natation et du yoga7.

Rôle du chrome dans l’absorption du glucose

Il a été démontré que le chrome jouait un rôle dans la régulation du taux de glucose dans le sang en contribuant à maintenir une glycémie normale8. Cela est dû au fait qu’il contribue à améliorer l’action de l’insuline et donc à réduire la résistance à l’insuline des tissus et des cellules. Un faible taux de chrome dans l’organisme est associé à un taux élevé de glucose dans le flux sanguin10.

Bien que le chrome soit nécessaire au bon fonctionnement des voies métaboliques de par le rôle qu’il joue dans le métabolisme des sucres et des lipides, la teneur en chrome dans notre alimentation est généralement faible9. Il a été démontré que la supplémentation en chrome contribuait à maintenir une glycémie normale11.

Le Gymnéma, une plante qui contribue à maintenir un taux de glycémie normal12

Gymnéma est le nom commun de la plante Gymnema sylvestre R. Br., une plante grimpante originaire de différentes régions d’Asie, d’Afrique et d’Océanie. Cette plante est traditionnellement utilisée dans les régions d’où elle est originaire, comme l’Inde. En hindi, la plante est connue sous l’appellation « gurmar », qui signifie « destructeur de sucre », en raison des propriétés qui lui sont traditionnellement attribuées en Inde12.

Les feuilles de Gymnéma contiennent un composé organique appelé acide gymnémique, qui inhibe temporairement les récepteurs du goût de la langue qui détectent le goût sucré, mais sans affecter la perception des autres goûts. Il inhibe donc temporairement l’appétit14 pour les aliments sucrés, se révélant être un allié dans les programmes de contrôle du poids en réduisant l’appétit ainsi que l’apport calorique15,16. Parmi les autres constituants des feuilles de gymnéma, on trouve les saponines terpénoïdes et les flavonoïdes.

En plus d’inhiber la perception du goût sucré, l’acide gymnémique se fixe aux récepteurs des cellules intestinales, contribuant ainsi à réduire l’absorption des sucres17. La consommation de feuilles de gymnéma contribue de cette façon à maintenir un taux normal de glucose dans le sang18.

Un complément contenant de l’extrait sec de feuilles de gymnéma (à forte teneur en acide gymnique) et du chrome est disponible sur le site d'Anastore. L’acide gymnémique et le chrome contribuent tous deux au maintien d’une glycémie normale. Il s’agit d’un produit de qualité supérieure, exempt d’allergènes et d’organismes génétiquement modifiés.

Bibliographie

  1. Gurung and Jialal (2021). Plasma Glucose. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing.
  2. Wilcox (2005). Insulin and Insulin Resistance. Clinical Biochemist Reviews. 26(2): 19–39.
  3. Jiang and Zhang (2003). Glucagon and regulation of glucose metabolism. American Journal Of Physiology-Endocrinology And Metabolism. 296(3):E415-21.
  4. Naegeli et al. (2010). A psychometric evaluation of the Diabetes Symptom Checklist-Revised (DSC-R) cognitive distress, fatigue, hyperglycemia, and hypoglycemia subscales in patients with type 1 and type 2 diabetes. Diabetology & Metabolic Syndrome. 14(6): 1889–1894.
  5. Good to Know: Factors Affecting Blood Glucose. Clinical Diabetes. 36(2):202. 1 - Cefalu and Hu (2004). Role of Chromium in Human Health and in Diabetes. Diabetes Care. 27(11): 2741-2751.
  6. Davies et al. (2018). Management of Hyperglycemia in Type 2 Diabetes, 2018. A Consensus Report by the American Diabetes Association (ADA) and the European Association for the Study of Diabetes (EASD). Diabetes Care. 41(12): 2669–2701.
  7. Reglamento UE 432/2012:establishing a list of permitted health claims made on foods, other than those referring to the reduction of disease risk and to children’s development and health.
  8. Anderson (1997). Chromium as an essential nutrient for humans. Regulatory Toxicology Pharmacology. 26(1 Pt 2):S35-41.
  9. Anderson (2000). Chromium in the prevention and control of diabetes. Diabetes & Metabolism. 26(1):22-7.
  10. Sharma et al. (2011). Beneficial effect of chromium supplementation on glucose, HbA1C and lipid variables in individuals with newly onset type-2 diabetes. Journal of Trace Elements in Medicine and Biology. 25(3):149-53.
  11. Extracted from the European Comission compilation list, under EFSA evaluation (ID 2642).
x

Voulez-vous 5 gratuits ?