Millepertuis, la plante qui aide les troubles du sommeil8

Le millepertuis (Hypericum perforatum) est une plante originaire d'Europe et très répandue en Amérique et en Australie. Il pousse à l'état sauvage au bord des routes, dans des environnements secs et ensoleillés.

Le millepertuis est également appelé l'herbe de la Saint-Jean, un nom qui est apparu au Moyen-Âge en référence au meilleur jour pour récolter la plante, le 24 juin, date de la fête de la Saint-Jean-Baptiste. C'est à cette époque que la plante a la plus forte concentration de principes actifs. Bien que sa floraison commence en mai avec des fleurs jaune doré avec de petites poches noires sur les bords contenant de l'huile essentielle, une caractéristique qui lui donne le surnom de perforatum1, 2.

L'herbe de la Saint-Jean, une plante utilisée depuis l'Antiquité

L'herbe de la Saint-Jean est connue depuis l'Antiquité et est utilisée comme un remède naturel pour soulager la dépression et autres bienfaits pour la santé.

  • Au 5e siècle avant J. - C., Hippocrate, un médecin de la Grèce antique, considérait le millepertuis comme un remède rafraîchissant contre l'anxiété et un anti-inflammatoire 2.
  • Dioscoride, un pharmacologue et botaniste grec, a inclus le millepertuis dans son traité sur les plantes et les remèdes médicinaux 2.
  • Galien, médecin, chirurgien et philosophe grec, ainsi que Pline l'Ancien, militaire romain et spécialiste de la nature, citent dans leurs textes le millepertuis 2.

Que contient le millepertuis?

La composition chimique du millepertuis, l'herbe de la Saint-Jean, est bien connue après des recherches approfondies. Parmi la composition du millepertuis, certains composants se distinguent, comme l'hypéricine et les flavonoïdes, des pigments naturels présents dans les plantes qui protègent l'organisme des dommages produits par les agents oxydants. En outre, sa composition chimique comprend des huiles essentielles, des acides phénoliques et caroténoïdes et une forte proportion de tanins condensés qui ont des propriétés astringentes et anti-inflammatoires 3.

Bienfaits du millepertuis

Hypericum perforatum est l'une des herbes médicinales les plus anciennes et les plus étudiées. Les recherches scientifiques du XXe siècle se sont concentrées sur la capacité bénéfique de millepertuis à combattre la dépression, en se basant sur son influence positive sur les soi-disant neurotransmetteurs 4, des substances chimiques dont les déséquilibres peuvent produire des altérations des états dépressifs ou d'autres affections similaires. Parmi les bienfaits du millepertuis, on peut mentionner qu'il s'agit d'une plante:

1.   Pour maintenir l'équilibre émotionnel et un sommeil sain

Le millepertuis est une plante qui aide à maintenir un sommeil sain en cas de perturbations 5. En plus de contribuer à l'équilibre émotionnel, à la relaxation optimale 6 et à la bonne humeur 7. En bref, une plante qui aide à maintenir une humeur positive et équilibrée et un bien-être général 8.

2.   Pour l'irritabilité pendant le cycle menstruel 10

Le département de médecine complémentaire de l'université d'Exeter a mené une étude sur un groupe de femmes afin de déterminer si le millpertuis pouvait soulager les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). L'étude a été menée sur un groupe de 19 femmes en bonne santé physique et mentale qui ne prenaient pas d'autres médicaments pour le syndrome. On leur a donné des comprimés de millpertuis pendant deux cycles menstruels complets 9.

À la suite de cette étude, le degré d'amélioration des scores globaux du SPM entre le début et la fin de l'essai était de 51%, plus des deux tiers de l'échantillon montrant une diminution d'au moins 50% de la gravité des symptômes 9. Les résultats positifs des études dans ce domaine sont attribués au fait que le millepertuis contribue au bon équilibre nerveux pendant le cycle menstruel 10.

3.   Pour une bonne respiration

L'hypericine est l'un des principes actifs les plus remarquables du millepertuis, avec l'hyperforine et l'anthraquinone. C'est pourquoi le millpertuis est utilisé pour une respiration adéquate et facile et comme agent apaisant (analgésique) pour la gorge 11.

4.   Pour restaurer les fonctions du corps

Parmi les effets réparateurs pour le maintien des fonctions du corps figurent sa capacité à renforcer le système immunitaire, à améliorer l'état du système cardiovasculaire, à tonifier le corps, à stimuler les capacités de travail mental et à accroître l'adaptation du corps dans des situations extrêmes et stressantes 12. En outre, en tant que produit réparateur, il est indiqué pour ceux qui souhaitent supprimer la dépendance, y compris la dépendance au tabac 12.

Comment prendre le millepertuis d'Anastore?

La dose quotidienne recommandée est de 230 mg d'extrait sec de fleur de milelpertuis titré à 0,3 % d'hypéricine, soit 0,69 mg, et la forme indiquée pour consommer les composants de cette plante est le format de préparations dosées, liquides ou solides. Anastore possède un extrait de millepertuis avec des capsules végétales contenant un extrait titré en hypericine.

Sources

  1. Berdonces i Serra JL. Gran Enciclopedia de las plantas medicinales. Madrid: Tikal Ediciones, 2002.
  2. Monográfico de Hypericum perforatum L. Pablo Saz Peiró, Juan José Gálvez Galve, María Ortiz Lucas. Medicina Naturista, 2010; Vol. 4 - N.º 2: 57-62.
  3. St John's wort (Hypericum perforatum L.): a review of its chemistry, pharmacology and clinical properties. J Barnes, LA Anderson, JD Phillipson. J Pharm Pharmacol. Mayo de 2001; 53 (5): 583-600.
  4. Community herbal monograph on Hypericum perforatum L., herba (well-established medicinal use). EMA-HMPC. London: EMA. Doc. Ref.: EMA/HMPC/101304/2008. Adopted: 12-11-2009.
  5. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4421).
  6. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3860).
  7. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3596).
  8. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4065).
  9. Stevinson C., E Ernst. A pilot study of Hypericum perforatum for the treatment of premenstrual syndrome. Stevinson C., E Erns. BJOG. Julio de 2000; 107 (7): 870-6.
  10. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2560).
  11. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2272).
  12. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2454).