Ashwagandha, la racine régénératrice Ayurveda

À 75 ans, nous aurons dormi 25 ans … Un tiers de notre vie ! (1)

Dans le meilleur des cas … Car malheureusement, les troubles du sommeil sont de plus en plus fréquents et variés : insomnies légères ou chroniques, syndrome de retard de phase du sommeil, jet lag, cycle veille-sommeil irrégulier …

Le sommeil est l’unique moyen pour l’organisme de récupérer ses capacités physiques et mentales. Un adulte devrait dormir six heures par nuit (2). Ces troubles entraînent donc des conséquences désastreuses, allant de la prise de poids à la dépression, en passant par une augmentation de la douleur (1).

La médecine traditionnelle indienne, l’Ayurveda, prescrit, depuis plus de 3.000 ans, la consommation d’une plante étonnante pour remédier naturellement aux troubles du sommeil.

Ashwagandha, le tonique qui apaise

Originaire du Pakistan, d’Inde et du Sri Lanka, l’Ashwagandha est une plante de la famille des Solanaceae, pouvant atteindre 1,5 m de hauteur. Son nom sanskrit se traduit “odeur de cheval”, une référence à l’arôme de la plante (3).

Ses autres noms révèlent ses principales propriétés médicinales qui pourraient sembler contradictoires. En effet, son nom latin Withania somnifera évoque son action sédative, mais on l’appelle également “le ginseng indien” pour ses vertus tonifiantes (4).

Comment une même plante peut-elle améliorer deux fonctions inverses ?

Grâce à ses propriétés adaptogènes. Comme le Rhodiola rosea et le Panax Ginseng, l’ashwagandha équilibre l’organisme face aux situations de stress. Ainsi il permet de l’apaiser lors de tensions accentués ou au contraire, de le stimuler en cas d’épisodes dépressifs (5,6). C’est pourquoi l’Ayurveda utilise sa racine pour réguler l’immunité (7) et améliorer la sexualité (8), deux fonctions mises à mal par le stress.

La solution naturelle aux troubles du sommeil

La racine d’Ashwagandha possèdent différents composés actifs : les alcaloïdes et les withanolides (lactones stéroïdiens), notamment la withaférine A et la withanolide D (9,10).

Ces derniers sont impliqués dans ses propriétés anxiolytiques et antidépressives (4).

Une étude a souligné son action hypnotique possible grâce à la modulation du système GABAergique (11) (l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) étant le principal neurotransmetteur diminuant l’activité nerveuse et permettant la mémorisation et le sommeil). De plus, la racine réduit les niveaux cérébraux de tribuline (marqueur de l’anxiété) et stabilise ainsi l’humeur (12).

Différentes études ont comparé l’action de l’ashwagandha à celle de médicaments connus. La prise d’un extrait titré de cette plante possède un effet anxiolytique similaire à celui du lorazépam (3,13), molécule utilisée pour traiter l’angoisse, et un effet antidépresseur identique à celui de l’imipramine (4,9).

Alors que certains somnifères ou anxiolytiques commercialisés peuvent être amnésiants ou addictifs, l’Ashwagandha ne présente pas ces inconvénients. Au contraire, sa racine protège le système nerveux central (5) et ses principaux withanolides sont étudiés pour le traitement de la maladie d’Alzheimer (14). Ses vertus relaxantes et calmantes favorisent ainsi un sommeil réparateur, synonyme de vitalité diurne retrouvée.

Notre Ashwagandha, extrait titré à 5% en withanolides

Nous nous sommes intéressés à la sagesse de la médecine traditionnelle ayurvédique qui recommande depuis des millénaires l’usage de l’ashwagandha pour traiter l'anxiété et l'insomnie.

L’efficacité de cette plante résidant dans sa teneur en withanolides, Anastore a élaboré un extrait de racine standardisé à 5% de ces composés provenant de lactones triterpéniques, pour une action immunitaire, antioxydante, adaptogène et apaisante prouvée.  

Découvrir notre produit titré à 5% en Withanolides

Bibliographie

  1. http://www.institut-sommeil-vigilance.org/la-journee-du-sommeil-2

  2. Gérard, E. (1985). La médecine ayurvédique. Editions Dangles, St-Jean-de-Braye.

  3. Singh et al. (2011) An overview on Ashwagandha: a Rasayana (rejuvenator) of Ayurveda. Afr J Tradit Complement Altern Med 8(5 Suppl): 208–213.

  4. Mirjaili et al. (2009) Steroidal lactones from Withania somnifera, an ancient plant for novel medicine. Molecules 14(7): 2373-2393.

  5. Bone and Mills (2013). Principles and practice of Phytotherapy. Second Edition, Elsevier.

  6. Pratte et al. (2014) An alternative treatment for anxiety: a systematic review of human trial results reported for the ayurvedic herb ashwagandha (Withania somnifera). J Altern Complem Med 20 (12): 901–908.

  7. Studies on the immunomodulatory effects of Ashwagandha. Mohammed Ziauddin et Al. Journal of Ethnopharmacology. 1996

  8. Evidence for free radical scavenging activity of Ashwagandha root powder in mice. Sunanda Panda and Anand Kar. Indian J Physiol Pharmacol. 1997

  9. Jayanthi et al. (2012) Anti-depressant effects of Withania somnifera fat (ashwagandha ghrutha) extract in experimental mice. Int J Pharm Bio Sci Vol 3.

  10. Grover et al. (2010) Inhibition of the NEMO/IKKb association complex formation, a novel mechanism associated with the NF-kB activation suppression by Withania somnifera’s key metabolite withaferin A. Grover et al. BMC Genomics 11(Suppl 4): S25.

  11. Kumar and Kalonia (2008) Effect of Withania somnifera on sleep-wake cycle in sleep-disturbed rats: possible GABAergic mechanism. Indian J Pharm Sci 70(6): 806–810.

  12. Anxiolytic-antidepressant activity of Withania somnifera glycowithanolides: an experimental study. S.K. Bhattacharya et Al. Phytomedicine. 2000

  13. Manual de Fitoterapia. Castillo-García and Martínez-Solís (2011). Elsevier.

  14. Kuboyama et al. (2014) Effects of Ashwagandha (roots of Withania somnifera) on neurodegenerative diseases. Biol Pharm Bull 37(6): 892–897.