5 Plantes adaptogènes pour lutter contre le stress

Certaines plantes adaptogènes, comme le schisandra, fournissent des nutriments qui aident le système immunitaire à améliorer les performances physiques et mentales1. D’autres plantes adaptogènes, telle que le rhodiola, aident le corps à s'adapter au stress émotionnel et aux efforts physiques, tout en stimulant le système nerveux2.

Les plantes adaptogènes sont recommandées comme complément pour pouvoir surmonter tous les défis du quotidien liés au travail, aux études et même aux activités sportives. Le terme « adaptogène » fait en effet référence aux substances ayant la capacité de réguler les fonctions de l'organisme, mais aussi de renforcer les systèmes de l’organisme susceptibles d'être affectés par le stress3.

C'est le scientifique russe Nikolai Lazarev qui, dans les années 1940, a découvert les plantes adaptogènes alors qu'il menait une étude scientifique. Lazarev cherchait des moyens permettant d'améliorer la santé et les performances de la population. Au cours de ses recherches, il a constaté que certaines plantes et substances naturelles avaient des composants qui servaient à stimuler et à augmenter la productivité des personnes qui les prenaient. Il a appelé ces plantes "adaptogènes"4.

Au début des années 1960, les travaux de Lazarev ont été poursuivis par son ancien élève, I. Brekhman. Des années plus tard, Brekhman et V. Dardymov ont établi quatre critères auxquels les adaptogènes d’origine végétale répondent5:

  • Ils réduisent les dommages causés par les états de stress, tels que la fatigue, les infections et la dépression5.
  • Ils ont des effets excitants bénéfiques sur le corps humain5
  • À la différence des stimulants traditionnels, les effets excitants produits par les adaptogènes d'origine végétale ne doivent pas provoquer d'effets secondaires tels que l'insomnie, une faible synthèse de protéines ou une consommation d'énergie excessive5.
  • Ils montrent une absence de toxicité et d'influence sur les fonctions normales de l'organisme5.

Comment fonctionnent les plantes adaptogènes?

Après la consommation de plantes adaptogènes, les principes actifs de celles-ci ont la capacité de moduler la réponse physiologique en fonction de chaque organisme6. Par conséquent, certaines substances présentes dans ces plantes ne servent pas qu’à une seule fin mais sont au contraire capables "d’identifier" ce dont le corps a besoin pour rétablir son équilibre.

Les 5 plantes adaptogènes les plus connues

Les plantes adaptogènes sont utilisées depuis l'Antiquité et servent, dans le cas de le rhodiola2, à aider l'organisme à s’adapter au stress émotionnel et à l’effort physique2. Voici les plantes adaptogènes les plus connues et les plus utilisées actuellement:

Rhodiola

Le Rhodiola (Rhodiola rosea L.) est une plante dont la racine est utilisée pour aider l’organisme à s'adapter au stress émotionnel et à l’effort physique2. Le Rhodiola, outre le fait d'être une plante adaptogène ayant une action protectrice dans les moments de stress physique7, favorise une activité intellectuelle et cognitive optimale8, a des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire2, aide à maintenir le fonctionnement normal du système circulatoire9 et régule la fonction du tractus gastro-intestinal10.

 

Cette plante est originaire des régions les plus froides de Sibérie et de Chine, dont les populations utilisent la racine depuis des milliers d'années.

Bienfaits de le rhodiola

La racine de le Rhodiola rosea L. aide l’organisme à s'adapter au stress émotionnel et à l’effort physique2. Elle stimule également le système nerveux2 et a des effets bénéfiques sur la fatigue et les maux de tête provoqués par le stress2. C'est aussi une plante qui est bénéfique en cas de troubles du sommeil, de manque d'appétit et de diminution des performances au travail2.

Le rhodiola est utilisée pour maintenir le tractus gastro-intestinal en bonne santé car elle régule la fonction du tractus intestinal10.

Elle peut être un excellent complément pour ceux qui pratiquent le sport. On l’utilise en effet pour développer la force et la condition physique et pour accroître la résistance dans les performances sportives7. En tant qu'adaptogène ayant une action protectrice dans les moments de stress physique, elle a des propriétés antioxydantes favorisant la protection des cellules7.

Cette plante favorise une bonne circulation sanguine8. Elle est également associée à la performance et à la réactivité du cerveau8.

Le Rhodiola rosea L. est également un allié qui favorise le fonctionnement normal du système circulatoire, notamment en fournissant de l'oxygène et des nutriments aux cellules9.

Ashwagandha

La racine de l’ashwagandha (Withania somnifera (L.) Dunal) aide à concilier le sommeil11 et améliore la résistance au stress de l'organisme11. Grâce à ses propriétés adaptogènes12, elle aide à maintenir les niveaux d'énergie et est considérée comme un tonique énergétique13. Elle a fait l'objet de nombreuses études scientifiques destinées à observer ses composants adaptogènes dans le détail14, 15.

L'ashwagandha est un arbuste qui pousse en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka, bien qu'on le trouve également sur le littoral méditerranéen européen et africain. L'Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne, utilise l'ashwagandha comme remède depuis des millénaires et c’est pour cela qu’on l’appelle populairement le « ginseng indien ».

Bienfaits de l’ashwagandha

La racine d'ashwagandha a de multiples bienfaits pour l'organisme. Elle a un effet de rajeunissement global16 et aide à préserver la peau en bonne santé17. Elle protège les tissus contre d’éventuels lésions ou dommages ainsi que la santé d’une manière générale, grâce son action antioxydante dans l’organisme18.

C'est par ailleurs une excellente option pour aider à préserver les capacités intellectuelles et physiques en cas de fatigue ou de perte de concentration12. On pourrait dire qu'en général, elle contribue à l'équilibre émotionnel des personnes et à leur bien-être général19.

La racine de cette plante permet également d’améliorer la résistance de l'organisme face au stress11 et a un fort potentiel pour aider à concilier le sommeil11, ceci étant d’ailleurs corroboré par plusieurs études20.

Parmi les autres bienfaits de l'ashwagandha, elle aide à maintenir une résistance optimale et procure une sensation d'énergie et de bien-être physique et mental13, contribuant ainsi à préserver la vitalité du corps13.

Outre ce qui précède, c'est aussi une plante recommandée pour les couples qui souhaitent que la femme tombe enceinte. Elle favorise en effet la santé des organes reproducteurs de la femme et, dans le cas de l’homme, elle contribue à maintenir la mobilité et le nombre de spermatozoïdes21.

Enfin, l'ashwagandha a des effets bénéfiques sur le cœur ainsi que sur l'ensemble du système cardiovasculaire22.

Schisandra

Le schisandra (Schisandra chinensis (Turcz.) Baill) est une plante grimpante qui vient de Chine. Ce sont en réalité ses baies rouges, qui ont des propriétés adaptogènes, que l’on utilise principalement car elles permettent d’augmenter la capacité d'adaptation au stress23. Cette plante est utilisée depuis des temps immémoriaux dans la médecine traditionnelle chinoise car c’est un tonique qui contribue à l'activité adaptogène24.

Bienfaits du schisandra

Parmi les nombreux bienfaits de cette plante adaptogène, on peut noter qu'elle permet d’augmenter la capacité d'adaptation face à des situations de stress23. C'est également une plante purifiante par excellence. Elle se révèle en effet utile pour maintenir les fonctions dépuratives de l'organisme25 et aide à recouvrer le bien-être mental et psychologique1. Il convient également de noter que le baume contient des propriétés balsamiques qui peuvent être tout particulièrement utiles en période hivernale26.

En outre, elle augmente la résistance physiologique de l'organisme, en particulier dans des conditions environnementales rudes27.

Ginseng sibérien

Le ginseng sibérien, ou éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus (Rupr. et Maxim.) Maxim) est un arbuste épineux que l'on trouve dans les forêts froides de Sibérie et de Chine. C'est l'une des plantes adaptogènes les plus connues car il s’agit d’un tonique qui intervient dans l'activité adaptogène28.

Bienfaits du ginseng sibérien

Le ginseng sibérien peut être considéré comme un régulateur du taux de sucre car il contribue à restaurer l'équilibre physiologique du sucre29. Le ginseng sibérien a ainsi fait l’objet de plusieurs études destinées à vérifier son effet dans les cas de diabète30.

Il est traditionnellement connu pour faciliter la circulation du sang31 et favoriser une bonne circulation sanguine, une condition qui est associée à la performance et à la réactivité du cerveau et qui favorise donc une activité intellectuelle et cognitive optimale32,33.

Cette plante augmente également la résistance physiologique de l'organisme face à des conditions environnementales rudes34 et renforce le système immunitaire et les défenses de l'organisme grâce à ses propriétés antioxydantes35,36. Elle peut également, en période de froid, aider à mieux soulager la gorge et agir sur les voies respiratoires supérieures37.

Elle procure également un effet relaxant sur les gens, les aidant à retrouver leur bonne humeur naturelle38. Enfin, elle renforce les fonctions intellectuelles et physiques en cas de fatigue et notamment en période de convalescence39. C’est pour cela qu’elle est considérée comme une excellente plante et qu’elle est recommandée chez les personnes devant suivre une rééducation39.

Cordyceps

Le cordyceps (Cordyceps sinensis (Berk.) Sacc) est un champignon parasite très apprécié en Chine, au Tibet et au Népal depuis les temps anciens. On peut le trouver dans le groupe des plantes adaptogènes40, bien qu'il s'agisse en réalité d'un champignon parasite que l'on ne trouve qu'au-dessus de 3 800 mètres d’altitude. Son cycle de vie est vraiment curieux. En effet, son mycélium se développe dans les larves de chenilles. Ses spores tombent sur elles en été puis, en hiver, les envahissent alors qu'elles hibernent sous la terre. Avec l'arrivée du printemps, le mycélium remonte à la surface pour recevoir les rayons du soleil.

Voici quelques-uns des composants bioactifs du cordyceps qui ont été identifiés : adénine, adénosine, cytosine, cytidine, uridine, guanine, guanosine, hypoxanthine, inosine, thymine, thymidine, 2'-désoxyuridine et cordicepine. Ces molécules interviennent dans la régulation et la modulation de plusieurs processus physiologiques au sein du système nerveux central41,42.

Parmi les principaux constituants, on a détecté des polysaccharides, au sein desquels on peut distinguer différentes molécules, parmi lesquelles le mannitol43, un composant qui a été largement étudié en raison de ses propriétés antioxydantes44.

Bibliographie

  1. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3581).
  2. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2659).
  3. Reflection paper on the adaptogenic concept, European Medicines Agency, 2008. 
  4. Monseñor. Boris Štítnický | 2008 - 23.7.2011.
  5. Chin Med. 2018; 13: 57. Published online 2018 Nov 16. doi: 10.1186/s13020-018-0214-9. PMCID: PMC6240259. PMID: 30479654.
  6. Panossian A, Wagner H. Stimulating effect of adaptogens: an overview with particular reference to their efficacy following single dose administration. Phytother Res. 2005 Oct;19(10):819-38. doi: 10.1002/ptr.1751. PMID: 16261511.
  7. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2829).
  8. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3877).
  9. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2376).
  10. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2484).
  11. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4194).
  12. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3657).
  13. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4195).
  14. Singh N, Bhalla M, de Jager P, Gilca M. An overview on ashwagandha: a Rasayana (rejuvenator) of Ayurveda. Afr J Tradit Complement Altern Med. 2011;8(5 Suppl):208-13. doi: 10.4314/ajtcam.v8i5S.9. Epub 2011 Jul 3. PMID: 22754076; PMCID: PMC3252722.
  15. Cureus. 2019 Dec; 11(12): e6466. Published online 2019 Dec 25. doi: 10.7759/cureus.6466. PMCID: PMC6979308. PMID: 32021735.
  16. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4197).
  17. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4199).
  18. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4507).
  19. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2183).
  20. Deepak Langade, Subodh Kanchi, Jaising Salve, Khokan Debnath, Dhruv Ambegaokar. Cureus. 2019 Sep; 11 (9): e5797. Publicado en línea el 28 de septiembre de 2019. doi: 10.7759 / cureus.5797. PMCID: PMC6827862.
  21. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4198).
  22. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2503).
  23. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 4142).
  24. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3580).
  25. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3820).
  26. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3819).
  27. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3818).
  28. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3344).
  29. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3345).
  30. Freye, Enno & Gleske, J.. (2013). Siberian ginseng results in beneficial effects on glucose metabolism in diabetes type 2 patients: A double blind placebo-controlled study in comparison to Panax ginseng. Int J Clin Nutr. 1. 11-17. 
  31. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3346).
  32. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3753).
  33. Article information. J Ginseng Res. 2012 Jan; 36(1): 16–26. doi: 10.5142/jgr.2012.36.1.16. PMCID: PMC3659571. PMID: 23717100.
  34. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3755).
  35. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3756).
  36. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3704).
  37. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3347).
  38. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3348).
  39. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3754).
  40. J Funct Foods . 2013 Jul; 5 (3): 1013–1030. Publicado en línea el 24 de mayo de 2013. doi:  10.1016 / j.jff.2013.04.018. PMCID: PMC7104994. PMID: 32288795.
  41. Winkler (2009) Caterpillar fungus (Ophiocordyceps sinensis). Production and sustainability on the Tibetan Plateau and in the Himalayas. Asian Medicine 5: 291–316.
  42. Li et al. (2006) Quality control of Cordyceps sinensis, a valued traditional Chinese medicine. Journal of Pharmaceutical and Biomedical Analysis 41: 1571–1584.
  43. Evid Based Complement Alternat Med. 2015; 2015: 575063.. Published online 2015 Apr 16. doi: 10.1155/2015/575063. PMCID: PMC4415478. PMID: 25960753.
  44. Lebenson Wiss Technol. 2008 May; 41(4): 669–677. Published online 2007 May 13. doi: 10.1016/j.lwt.2007.05.002 PMCID: PMC7126362. PMID: 32287390.