L'acérola, le fruit qui aide à prévenir la fatigue

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé si un complément alimentaire pouvait vous aider à éviter l'épuisement, lors de certaines périodes intenses. La réponse est oui car il empêche le corps de puiser dans ses réserves de vitamines dont nous avons besoin pour mener notre vie quotidienne à bien, sans finir épuisé(e) sur le canapé. La bonne nouvelle est que certaines vitamines indispensables se trouvent en quantités très importantes dans les fruits, comme c’est le cas pour l'acérola.

L'acérola ou Malpighia punicifolia L. a un aspect similaire à la cerise, d’environ 1 ou 2 centimètres de diamètre. À maturité en automne, le fruit de l'acérola peut être de couleur rouge ou jaune. Il a une saveur aigre-douce et une texture charnue. C'est un fruit qui est bien connu pour sa forte concentration en vitamine C.

Un fruit méditerranéen très apprécié en Amérique

L'arbre dont provient l'acérola, également appelé acérola, (Malpighia punicifolia L.) est un arbre à feuilles caduques appartenant à la famille des Rosaceae. En automne, ses feuilles sont teintées en brun orangé et au printemps, ses fleurs sont blanches et apparaissent sous forme de petites grappes.

Cet arbre s’épanouit dans les endroits ensoleillés ou semi-ensoleillés et ne nécessite pas beaucoup d’entretien, à part un arrosage occasionnel, car il peut supporter le manque d'eau. Il résiste au froid et son bois est difficile à brûler. Il est originaire de la région méditerranéenne, du Moyen-Orient et de l'Asie occidentale et est très abondant dans les pays d'Amérique du Sud, notamment au Brésil, qui se distingue comme le plus grand producteur d'acérola à l'heure actuelle.

Quelles sont les propriétés bénéfiques de l'acérola?

L'intérêt pour ce fruit a augmenté au sein de la communauté scientifique et de plus en plus d'études ont été menées par les entreprises pharmaceutiques ces dernières années. Que contient l'acérola ?

  • Elle contient beaucoup de vitamine C

La quantité de vitamine C contenue dans ce fruit le rend bénéfique pour la santé, car l’acérola en concentre entre 1 500 et 4 500 mg pour 100 grammes, soit environ 50 à 100 fois plus que celle de l'orange ou du citron (1).

Selon l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), la vitamine C contribue à réduire la fatigue et l'épuisement (2). Elle contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense, lorsque 200 mg de vitamine C par jour sont ajoutés à l'apport nutritionnel recommandé. À partir de 18 ans, l'EFSA recommande la dose de 110 mg/jour pour les hommes et de 95 mg pour les femmes

La consommation de vitamine C est nécessaire à notre organisme et peut avoir des effets bénéfiques sur la santé, car elle contribue à la formation de collagène pour le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins, des os et des cartilages, des gencives et des dents et de la peau (2).

Sa contribution est également bénéfique au maintien du métabolisme énergétique, du système nerveux, à la protection des cellules contre les dommages oxydatifs, à la régénération de la forme réduite de la vitamine E et à l'absorption du fer, indique l'EFSA (2).

Ayant un réservoir de phytonutriments, le fruit présente une grande capacité antioxydante et plusieurs propriétés biofonctionnelles intéressantes telles que un effet blanchissant de la peau et une activité anti-âge (3).

  • Autres composants tels que le fer et le calcium contenus

L'acérola fournit également des glucides d'une valeur de 3,75 grammes pour 100 grammes, du fer (avec une concentration de 0,24 milligramme pour 100 g) ; du calcium (11,7 milligrammes pour 100 g) et du phosphore (17,1 milligrammes pour 100 g).

  • Thiamine et riboflavine

De plus, chaque 100 grammes de ce fruit contient 0,21 gramme de protéines, 0,23 gramme de lipides et 8,7 mg/100 g de pyridoxine, également connue sous le nom de vitamine B6. Dans une moindre mesure, il fournit également d'autres vitamines telles que la thiamine (vitamine B1) et la riboflavine (vitamine B2) (4).

Comment consommer l'acérola

L'acérola peut être consommée quotidiennement et est recommandée à tout moment. Sa saveur appétissante et sa texture rafraîchissante en font un fruit idéal pour terminer un repas, car il est digestif. On peut aussi le prendre comme apéritif, ainsi que pour élaborer des desserts et même faire de la liqueur d'acérola.

Dans les pays d'Amérique du Sud, elle est très populaire et sert à la fabrication de jus, de marmelades, de glaces, de compotes, de gelées, de confitures, de desserts et de liqueurs. Elle peut également être consommée, selon les indications, comme complément alimentaire.

Acérola et/ou orange, toujours de la vitamine C

Afin de faire un choix éclairé entre le jus d’orange et le jus d’acérola, nous devons garder à l'esprit que la vitamine C est oxydable. Les jus d'orange ou de citron traditionnels ont tendance à perdre les propriétés du fruit en quelques heures, une perte qui est accrue si l'on se rappelle que la plus grande quantité de vitamine C se trouve dans la peau que l'on jette habituellement.

Nous pouvons en déduire que nous ne consommons que 26% de la vitamine C lorsque nous pressons le fruit, qu'il s'agisse d'une orange ou d'une acérola. Dans le cas des jus conditionnés, on constate également une diminution des caractéristiques du jus d'orange, car celles-ci peuvent être réduites en raison des méthodes utilisées pour la transformation, selon le type de conditionnement et par le stockage du produit, entre autres facteurs.

Grâce à Anastore, vous pouvez profiter des bienfaits de ce fruit dans différents produits qui vous aideront à maintenir les niveaux de vitamine C à tout moment de l'année: Acérola bio, Incaforce, Anaskin, Sélénium et vitamine C et Pro Respiration.

Sources

  1. Acerola, an untapped functional superfruit: a review on latest frontiers. Anand Prakash and Revathy Baskaran Corresponding. J Food Sci Technol. 2018 Sep; 55(9): 3373–3384.
  2. COMMISSION REGULATION (EU) No 432/2012 of 16 May 2012, establishing a list of permitted health claims made on foods, other than those referring to the reduction of disease risk and to children’s development and health.
  3. Saokar (2013) Vitamin C in dermatology. Indian Dermatol Online J 4(2): 143-146.
  4. Mezadri T, Fernández-Pachón MS, Villaño D, García-Parrilla MC, Troncoso AM. El fruto de la acerola: composición, características productivas e importancia económica [The acerola fruit: composition, productive characteristics and economic importance]. Arch Latinoam Nutr. 2006;56(2):101‐109.