ANASKIN

Collagène, acide hyaluronique, coenzyme Q10, acérola (vitamine C) et myrtille

Ingrédients de haute qualité pour lutter contre le vieillissement cutané

PRINCIPALES INDICATIONS :

Vieillissement de la peau, sècheresse cutanée, rides

30,00 €

Réf. AS65 En Stock

Allégations de santé reconnues par les organismes suivants :

La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale de la peau.

Désignation

De nombreux facteurs (stress, insomnie, mauvaise alimentation, etc.) peuvent nuire à la santé et à l'aspect de la peau. Pour que celle-ci retrouve sa beauté, son énergie et sa vitalité, des soins externes ne suffisent pas : la peau requiert d'être soignée de l'intérieur.

Pour lutter contre le vieillissement cutané, nous avons développé ANASKIN, un produit contenant des ingrédients de haute qualité : collagène hydrolysé et désodorisé d'origine marine (poisson), acide hyaluronique et coenzyme Q10 provenant des biotechnologies, extrait d'acérola (Malpighia glabra L.) contenant 25% de vitamine C et extrait sec de myrtille (Vaccinium myrtillus L.) contenant 25 % d'anthocyanidines.

Cette combinaison de composés bioactifs contribue à donner un aspect rayonnant de santé à la peau et renforce l'hydratation et la nutrition. De plus, ANASKIN contient une délicieuse et rafraichissante saveur de citron vert : nourrissez votre peau de la manière la plus saine et agréable que possible !


Informations détaillées

ANASKIN : INFORMATIONS DÉTAILLÉES

Le stress, une mauvaise alimentation, le tabagisme ou le manque de sommeil sont des facteurs qui exercent une mauvaise influence sur l'aspect de la peau. C'est pourquoi, pour retrouver un teint éclatant et radieux, nous avons développé ANASKIN, une association d'ingrédients de haute qualité :

ANASKIN : Collagène

Le collagène est la protéine fibreuse et insoluble la plus abondante dans la matrice extra-cellulaire de la peau, comme l'élastine et l'acide hyaluronique (1). Plusieurs types de collagène sont localisés dans les différents tissus : le collagène de type I se trouve dans la peau, les tendons, les os et les ligaments ; le collagène de type II est localisé dans le cartilage ; et le collagène de type III est situé au niveau des vaisseaux sanguins, de la paroi intestinale et de la peau du nouveau-né. La peau jeune contient 80% de collagène de type I et avec l'âge, la capacité de renouvellement du collagène diminue naturellement, environ 1,5% par an (1).

Collagène hydrolysé ?

Sous l'effet de la chaleur, le collagène se transforme en gélatine. Après réaction chimique, on obtient le collagène hydrolysé contenant des peptides* dont le poids moléculaire varie entre 2000 et 6000 Da.

Une étude a démontré que le collagène hydrolysé reste dans la peau jusqu'à 96 heures après son ingestion. Il permet de protéger la barrière épidermique et améliore l'élasticité et l'hydratation de la peau (2). Des chercheurs ont suggéré qu'il pouvait réduire les transformations de la matrice extra-cellulaire associées au vieillissement, grâce à la stimulation des processus de synthèse dans le tissu dermique. Il a également été démontré qu'il permettait de protéger la peau des rayons UV (3).

Diverses études cliniques ont démontré l'efficacité des peptides de collagène* pour améliorer les propriétés de la peau (hydratation, réduction des rides, etc.) (1). Ainsi, une étude réalisée par Proksch et ses collaborateurs (3) dans laquelle le collagène de type I fut utilisé, démontra que la consommation de collagène améliore l'élasticité de la peau. Cet effet est notamment visible chez les femmes de plus de 50 ans.

* Les peptides de collagène sont des molécules résultantes de l'association d'un petit nombre d'acides aminés.

Pourquoi le collagène marin ?

À la différence des autres fabricants qui utilisent du collagène d'origine porcine ou bovine, chez Anastore nous sélectionnons du collagène de type I provenant de la peau de poissons pour notre produit ANASKIN. Une étude ayant comparé ces trois types de collagène de type I a déterminé que le collagène issu des poissons est mieux assimilé que celui d'origine porcine (4).

ANASKIN : Acide hyaluronique

Le vieillissement de la peau est le résultat d'une accumulation de facteurs multiples. La peau jeune, en raison de sa teneur élevée en eau, maintient sa turgescence et sa résistance. Au contraire, le vieillissement et les agressions extérieures engendrent une perte du taux d'hydratation de la peau (5).

L'acide hyaluronique est un polysaccharide ayant des propriétés viscoélastiques et lubrifiantes. Il est présent sous sa forme naturelle dans la peau où, grâce à sa capacité unique à s'associer et retenir les molécules d'eau, joue un rôle important dans l'hydratation, l'élasticité et le renforcement de la barrière cutanée (2,5).

ANASKIN : Coenzyme Q10 (ubidécarénone)

Le vieillissement et le photovieillissement de la peau sont associés à une augmentation de l'oxydation cellulaire. La coenzyme Q10 possède des propriétés antioxydantes et énergisantes. Il a aussi été prouvé qu'elle agit contre le vieillissement et sur la diminution des rides du visage (6).

ANASKIN : Acérola

L'acérola (Malpighia glabra L.) est une plante originaire des Antilles, d'Amérique Centrale et de la région des Caraïbes. Son fruit, d'aspect similaire à une cerise, contient jusqu'à 60 fois plus de vitamine C qu'une orange (7). L'extrait sec de l'acérola contient de la vitamine C naturelle, vitamine possédant des propriétés antioxydantes et essentielles à la synthèse de collagène. De plus, il présente des propriétés anti-inflamatoires et un pouvoir de dépigmentation par voie topique (8).

ANASKIN : Myrtille

L'airelle ou myrtille (Vaccinium myrtillus L.) pousse en région montagneuse d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Ses fruits contiennent des anthocyanes (glucosides d'anthocyanidines) et de la vitamine C (9). Les anthocyanidines présentes dans l'extrait sec de myrtille sont des polyphénols, ayant des propriétés antioxydantes. En lien avec ces activités antioxydantes, il a été démontré que le myrtille possède également des vertus anti-inflammatoires et réparatrices. De plus, certains de ses constituants peuvent potentiellement protéger la peau contre les rayons UV (10).

Pour finir, une étude a prouvé que l'association du collagène d'origine marine et des extraits végétaux avec des antioxydants produit un effet positif sur les propriétés de la peau (élasticité et augmentation de l'épaisseur de l'épiderme/derme) (11) : les peptides de collagène stimulent la synthèse de cette protéine et l'activité antioxydante des extraits végétaux contribue à maintenir l'équilibre oxydatif.

ANASKIN : Bibliographie

1. Sibilla et al. (2015) An overview of the beneficial effects of hydrolysed collagen as a nutraceutical on skin properties: scientific background and clinical studies. Open Nutraceuticals J 8: 29-42.

2. Shimizu et al. (2015) Oral collagen-derived dipeptides, prolyl-hydroxyproline and hydroxyprolyl-glycine, ameliorate skin barrier dysfunction and alter gene expression profiles in the skin. Biochem Biophys Res Commun 456(2):626-30.

3. Proksch et al. (2014) Oral supplementation of specific collagen peptides has beneficial effects on human skin physiology: a double-blind, placebo-controlled study. Skin Pharmacol Physiol 27:47–55.

4. Ohara et al. (2007) Comparison of quantity and structures of hydroxyproline-containing peptides in human blood after oral ingestion of gelatin hydrolysates from different sources. J. Agric Food Chem 55: 1532-1535.

5. Papakonstantinou et al. (2012) Hyaluronic acid: A key molecule in skin aging. Dermatoendocrinol 4(3): 253-258.

6. Muta-Takada et al. (2009) Coenzyme Q10 protects against oxidative stress-induced cell death and enhances the synthesis of basement membrane components in dermal and epidermal cells. Biofactors 35(5): 435-41.

7. Berdonces (2009) Gran diccionario ilustrado de las Plantas Medicinales descripción y aplicaciones. Oceano Ambar.

8. Saokar (2013) Vitamin C in dermatology. Indian Dermatol Online J 4(2): 143-146.

9. Heinrich et al. (2012) Fundamentals of Pharmacognosy and Phytotherapy. 2nd Edition. Churchill Livingstone. Elsevier.

10. Svobodová et al. (2008) Bilberry extract reduces UVA-induced oxidative stress in HaCaT keratinocytes: A pilot study. BioFactors 33: 249-266.

11. De Luca et al. (2016) Skin antiageing and systemic redox effects of supplementation with marine collagen peptides and plant-derived antioxidants: A single-blind case-control clinical study. Oxid Med Cell Longev 2016: 4389410.

Composition

INGRÉDIENTS :

Ingrédients par sachet monodose (6,5 g) : 5000 mg de collagène hydrolysé et désodorisé d'origine marin (poisson), 720 mg d'extrait sec d'acérola (Malpighia glabra L.) titré à 25% en vitamine C (sous forme d'acide L-ascorbique) (soit, 180 mg (225% VNR*)), arôme de citron vert, maltodextrine, 50 mg de co-enzyme Q10 (ubidécarénone)**, 50 mg d'acide hyaluronique**, 50 mg d'extrait sec de baies de myrtille (Vaccinium myrtillus L.) titré à 25% en anthocyanidines (soit, 12.5 mg), édulcorant : glycosides de stéviol.

*VNR : Valeurs Nutritionnelles de Référence.

** Issu/e de biotechnologie (fermentation naturelle).

ALLERGÈNES :

Ne pas consommer en cas d'allergie aux poissons.

FABRICATION ET GARANTIE DE QUALITÉ :

Ce complément alimentaire est fabriqué par un laboratoire aux normes BPF. Les BPF sont les Bonnes Pratiques de Fabrication en vigueur dans l'Industrie Pharmaceutique européenne (en anglais GMP : Good Manufacturing Practice).

La teneur en principes actifs est garantie par des analyses régulières, consultables en ligne.

Utilisation

CONSEILS D'UTILISATION :

Mélanger 1 sachet monodose par jour avec un verre d'eau (200 ml), en dehors des repas.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI :

Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

AVERTISSEMENT :

Ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain. En cas de traitement médical, prendre conseil auprès de votre thérapeute. Réservé à l'adulte. Tenir hors de portée des enfants.

INSTRUCTIONS DE STOCKAGE :

À conserver au frais, au sec et à l'abri de la lumière.

Avis

Vos questions

: Sur quelle durée faut-il prendre Anaskin pour avoir des résultat visibles?
: bonjour, nos cures doivent se prendre minimum 3 mois. Cordialement, l'Équipe d'Anastore. le 22 Août 2017