Les 10 principaux bienfaits du gingembre

Les 10 bienfaits du gingembre

Le gingembre est une plante très utilisée dans le monde. Selon la Pharmacopée européenne, la partie active de la plante est constituée par le rhizome (tige souterraine) du Zingiber officinale Roscoe, qui a une teneur minimale de 15 ml/kg d’huile essentielle en ce qui concerne la plante séchée.

Histoire du gingembre

En Chine, le gingembre est connu au moins depuis la dynastie des Zhou (XIe siècle avant J.-C., 221 avant J.-C.)2. En Inde, son utilisation remonte quant à elle à plus de 3 000 ans, le gingembre étant l’une des premières plantes exportées de l’Orient vers l’Occident. En outre, Pline l’Ancien, écrivain et militaire romain du 1er siècle après J.-C., décrit les caractéristiques du gingembre dans son ouvrage « Histoire naturelle »1

La première description du gingembre a été donnée par le médecin, pharmacologue et botaniste Dioscoride dans sa première œuvre De Materia Medica, publiée au premier siècle après J.-C. Dioscoride parle dans ces cinq volumes de plus de 600 plantes. À propos du gingembre, l’auteur lui attribue les caractéristiques suivantes2 :

« Le gingembre est une plante particulière, qui pousse en grande partie dans l’Arabie troglodytique : des feuilles vertes dont ils se servent dans ces régions pour une infinité de choses, comme nous utilisons la rue, et qu’ils mélangent aux ragoûts et aux viandes. Il a de petites racines comme celles du cyperus, qui sont blanchâtres, parfumées et poivrées. Mangez utilement du gingembre, et mélangez-le à des sauces. Il a la vertu de réchauffer, et de faire digérer. Il ramollit légèrement le ventre, et est très agréable pour l’estomac. Il élimine les gênes qui troublent la vision, et est mélangé à des médicaments contre les poisons toxiques. En bref, il a presque la force du poivre ».

Bienfaits du gingembre

Depuis sa découverte, le gingembre est utilisé comme plante naturelle pour soulager les problèmes gastriques5. Ces utilisations ont donné lieu à de multiples études scientifiques qui ont confirmé son action sur le système immunitaire et ses propriétés antioxydantes.

Le gingembre possède dix propriétés reconnues par la science :

  1. Renforce le système immunitaire3.
  2. Favorise la santé vasculaire et aide à maintenir le cœur en bonne santé4
  3. Favorise la digestion5
  4. Aide à se sentir bien en cas de mal des transports6
  5. Aide à maintenir la mobilité des articulations7
  6. Contribue à améliorer la vitalité8.
  7. Aide à maintenir un taux normal de glucose dans le sang9
  8. Possède d’importantes propriétés antioxydantes10
  9. Aide à contrôler la réponse inflammatoire11
  10. Maintenir la santé respiratoire12.

1. Renforce le système immunitaire

La racine de gingembre renforce les défenses naturelles de l’organisme, en agissant comme renfort pour la défense du corps1. De plus, en raison de son activité au sein de la cascade inflammatoire13, le gingembre aide à contrôler la réponse de l’organisme face à l’inflammation11.

Dans les cultures anciennes, les médecins se focalisaient sur les herbes pour renforcer le système immunitaire de l’organisme. Aujourd’hui, de nombreuses sociétés utilisent le gingembre et ses produits car il renforce le système immunitaire3.

2. Santé cardiovasculaire

En ce qui concerne la santé cardiovasculaire, certains essais scientifiques confirment le rôle protecteur du gingembre dans la fonction cardiovasculaire14, ce qui contribue également à préserver le cœur en bonne santé4

Pour ce qui est des facteurs de risque cardiovasculaire liés à l’obésité, des recherches ont indiqué que le gingembre pouvait être bénéfique pour réduire les facteurs de risque tels que la masse graisseuse, le pourcentage de graisse corporelle, le cholestérol total, le tour de taille, le rapport taille/hanche et la résistance à l’insuline15.

3. Favorise la digestion

Le gingembre est utilisé pour traiter différents types d’affections, notamment celles qui touchent l’appareil digestif. Les données montrent que cette plante contribue au bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal, au bien-être physique ainsi qu’au bon fonctionnement de l’estomac en cas de grossesse précoce5.

Une récente étude a montré que le gingembre était capable d’accélérer la vidange gastrique et de stimuler les contractions antrales chez des volontaires sains et des patients souffrant de dyspepsie fonctionnelle16. En conclusion, le gingembre accélère la vidange gastrique et stimule les contractions antrales chez les volontaires sains. Ces effets pourraient potentiellement être bénéfiques chez les groupes de patients symptomatiques17.

4. Aide à lutter contre le mal des transports

Selon l’ESCOP (European Scientific Cooperative of Phytotherapy), le gingembre peut être indiqué en cas de nausées et de vomissements causés par la cinétose, appelée communément le mal des transports car ces symptômes sont fréquents en voyage.. Le gingembre favorise ainsi le bon fonctionnement de l’estomac pendant les voyages6.

Gingembre

Le gingembre a longtemps été utilisé comme une alternative naturelle en cas de nausées provoquées par les mouvements. Cependant, on ne connaît pas le mécanisme de son action. Il est également recommandé pour les nausées qui peuvent être ressenties pendant la grossesse, toujours sous prescription médicale18. Il contribue en effet au bon fonctionnement de l’estomac en cas de grossesse précoce5.

Certaines études ont focalisé leurs recherches sur le fait que le gingembre pourrait être un allié en cas de nausées associées au mal des transports car il diminue le développement d’arythmies gastriques et l’élévation de la vasopressine plasmatique19.

5. Mobilité des articulations

Les articulations sont également des parties du corps pour lesquelles il a été démontré que le gingembre avait des effets bénéfiques. Cette plante favorise la mobilité des articulations et prévient d’éventuelles raideurs au réveil le matin7.

Une étude a montré qu’un extrait de gingembre hautement purifié et standardisé avait un effet statistiquement significatif sur la réduction des symptômes d’usure articulaire au niveau du genou20.

D’autres études portent sur l’éventuel rôle du gingembre sur la douleur et l’inflammation associées à certaines affections telles que la polyarthrite rhumatoïde21, 11.

6. Contribue à améliorer la vitalité

La consommation de gingembre contribue à augmenter l’énergie8 et est très utile en cas de fatigue. En effet, il possède des propriétés stimulantes et tonifiantes qui favorisent la résistance à la fatigue8.

Lors d’un essai contrôlé, il a été observé que la moxibustion séparée avec du gingembre agissait sur les symptômes de fatigue et de dépression ainsi que sur la qualité du sommeil chez les personnes souffrant de fatigue chronique22, fait non négligeable étant donné que l’état de fatigue joue un rôle important sur la qualité du sommeil et, dans une certaine mesure, sur l’état de dépression chez les personnes qui en souffrent22.

7. Maintenir un taux normal de glucose dans le sang

Le gingembre aide à maintenir un taux normal de glycémie9. Les résultats de plusieurs recherches ont montré que le gingembre pourrait réduire le taux sérique de sucre dans le sang à jeun et le taux d’hémoglobine A1C chez les patients diabétiques23.

8. Propriétés antioxydantes

Un élément important pour la santé de l’organisme est l’équilibre entre le processus d’oxydation et la teneur en antioxydants.

Les recherches scientifiques ont prouvé que le gingembre avait de fortes propriétés antioxydantes in vitro et in vivo. Les résultats ont indiqué que l’extrait de gingembre absorbait de façon significative les radicaux superoxydes et agissaient contre la peroxydation des lipides24.

Les personnes qui prenaient de l’extrait de gingembre de façon continue étaient enclines à augmenter leurs taux d’enzymes antioxydantes dans le sang et à diminuer leur taux de stress oxydatif dans le sang. Ce résultat pourrait confirmer l’activité antioxydante du gingembre22.

9. Contrôle de la réponse inflammatoire

Il a été démontré que le gingembre aidait à contrôler la réponse inflammatoire11. Grâce à cette action, la consommation de gingembre contribue à favoriser l’équilibre normal des hormones inflammatoires11.

Cette réaction inflammatoire est due au fait que le gingembre frais contient du gingérol. C’est à ce composant bioactif que différentes études ont attribué plusieurs effets bénéfiques pour la santé, notamment des propriétés anti-inflammatoires25.

En ce qui concerne les études scientifiques, il a été constaté que la prise de 4 g de gingembre pouvait favoriser la récupération de la force musculaire après un exercice intense15, grâce à sa contribution au contrôle de la réponse inflammatoire. 

10. Santé respiratoire

Le gingembre préserve la santé des bronches tout en contribuant à maintenir des sécrétions optimales dans l’appareil respiratoire12. Il maintient également la santé de l’appareil respiratoire et favorise le bon fonctionnement des voies respiratoires, la respiration naturelle et le maintien d’un équilibre immunitaire optimal dans l’appareil respiratoire12

Les études de force réalisées sur le muscle lisse des voies respiratoires humaines montrent que le gingembre peut détendre les voies respiratoires pré-contractées en fonction de la dose26.

Recettes avec du gingembre 

Grâce à son arôme, à sa saveur et à sa texture, le gingembre peut être utilisé pour préparer aussi bien des infusions que des biscuits ou encore des plats élaborés tels que le poulet ou les sushis au gingembre. 

Recette d’infusion au gingembre

La préparation d’une infusion à base de gingembre est assez simple et rapide. Si l’on utilise du gingembre en poudre pour préparer l’infusion, la dose recommandée pour les adultes est de 0,5 à 2 g/jour pris en une seule fois ou en plusieurs fois. S’il est consommé pour éviter le mal de cœur et les vomissements, il est conseillé de le prendre 30 minutes avant de commencer le voyage27.

Gingembre bio en poudre

Pour ceux qui, en revanche, préfèrent utiliser du gingembre « cru », il faut le couper en fines lamelles puis les laisser infuser pendant environ 20 minutes dans de l’eau bouillante. Après cette étape, on peut boire l’infusion chaude ou la laisser refroidir pendant quelques heures et y ajouter des petits glaçons. 

Recette de poulet au gingembre

Pour préparer un poulet au gingembre pour six personnes, il faut les ingrédients suivants :

  • 1 kg de cuisses de poulet désossées et sans peau
  • 1 morceau de gingembre frais de la taille d’un pouce, pelé et finement haché
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 4 gousses d’ail, finement hachées
  • 1 cuillère à café de poudre de chili doux
  • 15 g de coriandre fraîche hachée
  • Le jus d’un citron vert
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
  • 2 oignons de taille moyenne
  • 1 cuillère à café de curcuma moulu
  • 400 ml de lait de coco écrémé
  • 1 piment rouge frais, épépiné et coupé en tranches
  • 1 L de bouillon de poulet

Préparation :

  • Couper chaque cuisse de poulet en 2 ou 3 gros morceaux, puis les mettre dans un saladier avec le gingembre, l’ail, le piment en poudre, la moitié de la coriandre, le jus de citron vert et 1 cuillère à soupe d’huile. Bien mélanger puis couvrir et laisser mariner au réfrigérateur jusqu’au moment de la cuisson. Pour rehausser le goût, préparer le matin ou, mieux encore, la veille au soir.
  • Peler et couper les oignons en quatre, puis les hacher très finement au robot. Pour un curry, l’oignon doit être très fin. Faire chauffer le reste de l’huile dans un wok ou dans une grande poêle, puis ajouter l’oignon et le faire revenir pendant environ 8 minutes jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter le curcuma et cuire encore une minute en remuant bien.
  • Ajouter le mélange de poulet à la marinade et faire cuire à feu vif jusqu’à ce que le poulet change de couleur. Verser le lait de coco, ajouter le piment et le bouillon, puis couvrir et laisser mijoter pendant 20 minutes jusqu’à ce que le poulet soit tendre. Ajouter le reste de la coriandre puis servir avec du riz pilaf, une grande tasse de chutney à la mangue, le Geeta’s est délicieux, et quelques papadums ou du pain naan.

Recette de galettes au gingembre

Pour préparer des galettes au gingembre et au chocolat, il faut les ingrédients suivants :

  • 1/2 tasse de beurre ramolli
  • 1/2 tasse de sucre roux clair bien tassé
  • 1/4 de tasse de mélasse
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 2 cuillères à café de gingembre frais haché
  • 1 tasse et demie de farine tout usage
  • 1 cuillère à soupe de cacao pour la cuisson
  • 1 grosse cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de cannelle moulue
  • 1/4 de cuillère à café de noix de muscade moulue
  • 1/4 de cuillère à café de clous de girofle moulus
  • 7 carrés de chocolat mi-sucré, finement haché
  • 1/4 de tasse de sucre perlé

Préparation :

  • Dans un grand bol, battre le beurre et le sucre brun 5 à 7 minutes, jusqu’à ce que le mélange soit léger et mousseux.
  • Incorporer la mélasse, l’eau et la racine de gingembre. 
  • Mélanger la farine, le cacao, le gingembre, le bicarbonate de soude, la cannelle, la noix de muscade et les clous de girofle.
  • Ajouter progressivement au mélange crémeux et bien mélanger. 
  • Ajouter le chocolat. 
  • Couvrir et mettre au réfrigérateur environ 2 heures, jusqu’à ce que la préparation soit facile à manipuler.

Consommation de gingembre dans le monde

Pendant les mois d’hiver, la consommation de gingembre augmente mais le gingembre est de plus en plus utilisé à tout moment de l’année en raison de ses nombreux bienfaits. 

Le gingembre est l’une des plantes dont la production et la consommation ont le plus augmenté ces dernières années. La preuve en est, les plus de 4 millions de tonnes qui ont été produites en 2019 à travers le monde28

Les principaux pays exportateurs de gingembre sont l’Inde, la Chine, la Thaïlande et le Pérou. Ce pays d’Amérique latine s’est développé sur le marché mondial du gingembre ces dernières années jusqu’à consolider sa position de quatrième exportateur de ce légume, dont la demande a connu une forte hausse en 2020 en raison de la consommation accrue d’aliments sains.

Comment consommer le gingembre ?

En gélules, en poudre ou sous forme d’huile essentielle, le gingembre se décline en une variété de formules permettant d’obtenir ses bienfaits.

Le gingembre peut être consommé comme épice et en infusion à hauteur de 0,5 g à 2 g par jour. Par ailleurs, si le gingembre est consommé pour prévenir la cinétose (mal des transports), il doit être consommé 30 minutes avant le début du voyage.

Gingembre Bio 

Tous les produits Anastore, élaborés avec du gingembre, sont issus de l’agriculture biologique et sont fabriqués selon les normes BPF. Les BPF sont les bonnes pratiques de fabrication en vigueur dans le secteur alimentaire européen (en anglais GMP, Good Manufacturing Practice).

Bibliographie

  1. Histoire naturelle, Guy Serbat
  2. Dr. med. Dipl. oec. troph. Uwe Siedentopp Ahnatalstraße 5. D-34128 Kassel, Alemania. Elsevier. 
  3. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2170).
  4. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2171).
  5. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2172).
  6. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2506).
  7. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2649).
  8. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2726).
  9. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2867).
  10. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 4200).
  11. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2066).
  12. Extracted from the EFSA health claims application list, under evaluation (ID 2868).
  13. Mashhadi NS, Ghiasvand R, Askari G, Hariri M, Darvishi L, Mofid MR. Anti-oxidative and anti-inflammatory effects of ginger in health and physical activity: review of current evidence. Int J Prev Med. 2013 Apr;4(Suppl 1):S36-42. PMID: 23717767; PMCID: PMC3665023.
  14. Bode AM, Dong Z. The Amazing and Mighty Ginger. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 7.
  15. Anh NH, Kim SJ, Long NP, Min JE, Yoon YC, Lee EG, Kim M, Kim TJ, Yang YY, Son EY, Yoon SJ, Diem NC, Kim HM, Kwon SW. Ginger on Human Health: A Comprehensive Systematic Review of 109 Randomized Controlled Trials. Nutrients. 2020 Jan 6;12(1):157. doi: 10.3390/nu12010157. PMID: 31935866; PMCID: PMC7019938.
  16. Hu ML, Rayner CK, Wu KL, Chuah SK, Tai WC, Chou YP, Chiu YC, Chiu KW, Hu TH. Effect of ginger on gastric motility and symptoms of functional dyspepsia. World J Gastroenterol. 2011 Jan 7;17(1):105-10. doi: 10.3748/wjg.v17.i1.105. PMID: 21218090; PMCID: PMC3016669.
  17. Wu KL, Rayner CK, Chuah SK, Changchien CS, Lu SN, Chiu YC, Chiu KW, Lee CM. Effects of ginger on gastric emptying and motility in healthy humans. Eur J Gastroenterol Hepatol. 2008 May;20(5):436-40. doi: 10.1097/MEG.0b013e3282f4b224. PMID: 18403946.
  18. Barbara Toth, Tamás Lantos, Péter Hegyi, Réka Viola, Andrea Vasas, Ria Benkö, Zoltán Gyöngyi, Áron Vincze, Péter Csécsei , Alexandra Mikó, Dávid Hegyi, Andrea Szentesi, Mária Matuz, Dezsö Csupor. Ginger (Zingiber officinale): an alternative for the prevention of postoperative nausea and vomiting. A meta-analysis.
  19. Lien HC, Sun WM, Chen YH, Kim H, Hasler W, Owyang C. Effects of ginger on motion sickness and gastric slow-wave dysrhythmias induced by circular vection. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol. 2003 Mar;284(3):G481-9. doi: 10.1152/ajpgi.00164.2002. PMID: 12576305.
  20. Altman RD, Marcussen KC. Effects of a ginger extract on knee pain in patients with osteoarthritis. Arthritis Rheum. 2001 Nov;44(11):2531-8. Doi: 10.1002/1529-0131 (200111)44:113.0.co;2-j. PMID: 11710709.
  21. Al-Nahain A, Jahan R, Rahmatullah M. Zingiber officinale: A Potential Plant against Rheumatoid Arthritis. Arthritis. 2014;2014:159089. doi: 10.1155/2014/159089. Epub 2014 May 27. PMID: 24982806; PMCID: PMC4058601.
  22. Lin YF, Zhu JF, Chen YD, Sheng JL, He JJ, Zhang SY, Jin XQ. [Effect of ginger-separated moxibustion on fatigue, sleep quality and depression in patients with chronic fatigue syndrome: a randomized controlled trial]. Zhongguo Zhen Jiu. 2020 Aug 12;40(8):816-20. Chinese. doi: 10.13703/j.0255-2930.20190722-k0001. PMID: 32869588.
  23. Makhdoomi Arzati M, Mohammadzadeh Honarvar N, Saedisomeolia A, Anvari S, Effatpanah M, Makhdoomi Arzati R, Yekaninejad MS, Hashemi R, Djalali M. The Effects of Ginger on Fasting Blood Sugar, Hemoglobin A1c, and Lipid Profiles in Pacientes con diabetes tipo 2 Diabetes. Int J Endocrinol Metab. 27 de agosto de 2017; 15 (4): e57927. doi: 10.5812 / ijem.57927. PMID: 29344037; PMCID: PMC5750786.
  24. Danwilai K, Konmun J, Sripanidkulchai B, Subongkot S. Antioxidant activity of ginger extract as a daily supplement in cancer patients receiving adjuvant chemotherapy: a pilot study. Cancer Manag Res. 2017 Jan 31;9:11-18. doi: 10.2147/CMAR.S124016. PMID: 28203106; PMCID: PMC5293358.
  25. Hwang YH, Kim T, Kim R, Ha H. The Natural Product 6-Gingerol Inhibits Inflammation-Associated Osteoclast Differentiation via Reduction of Prostaglandin E₂ Levels. Int J Mol Sci. 2018 Jul 16;19(7):2068. doi: 10.3390/ijms19072068. PMID: 30013004; PMCID: PMC6073224.
  26. Townsend EA, Siviski ME, Zhang Y, Xu C, Hoonjan B, Emala CW. Effects of ginger and its constituents on airway smooth muscle relaxation and calcium regulation. Am J Respir Cell Mol Biol. 2013 Feb;48(2):157-63. doi: 10.1165/rcmb.2012-0231OC. Epub 2012 Oct 11. PMID: 23065130; PMCID: PMC3604064.
  27. EMA-HMPC (2011) Community herbal monograph on Zingiber officinale Roscoe, rhizoma. Ref. Doc. EMA/HMPC/749154/2010. Adopted: 27-9-2012.
  28. Food and Agriculture Organitation of the United Nations.

x

Voulez-vous 5 gratuits ?