Le pouvoir antioxydant du thé

Dans la culture orientale, le thé a été considéré au fil des siècles comme une boisson sociale et médicinale. Si, de tout temps, de nombreuses choses (parfois exagérées) ont été dites sur les bienfaits du thé sur la santé, c'est seulement aujourd'hui, alors que le thé est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l'eau, que de nombreuses études scientifiques modernes ont permis de véritablement clarifier quels étaient les réels bienfaits sur la santé de la consommation régulière de thé.

Le thé est une infusion à base d’eau chaude utilisée comme boisson stimulante. Il est élaboré à partir des feuilles séchées moulues ou des bourgeons de l'arbuste Camellia sinensis, appartenant à la famille des Théacées. On peut choisir de consommer différents types de thé, ceux-ci étant classés en fonction du moment de la récolte. On différencie ainsi :

  • Le thé blanc : les bourgeons sont cueillis avant qu’ils ne s’ouvrent. C'est le thé le plus simple qui existe.
  • Le thé vert : immédiatement après avoir été cueillies, les feuilles subissent un séchage rapide, soit dans des bassines de cuivre placées sur le feu, soit à la vapeur. Cela permet d’éviter la fermentation et de ne quasiment pas altérer sa composition chimique.
  • Le thé rouge : également connu sous le nom de « Pu-erh », il est obtenu après un rapide séchage à l'air libre puis un second séchage, plus long, dans un endroit fermé.
  • Le thé noir : ce thé est entièrement fermenté. C'est celui qu’on laisse fermenter le plus longtemps pour permettre à ses composants de réagir entre eux.

Le thé est une boisson populaire en raison de sa teneur en bases xanthiques, dont notamment la théine, qui lui confère un effet stimulant sur le système nerveux central. La théine augmente la vigilance et a par ailleurs un effet ergogène, c'est-à-dire qu’elle est capable d’améliorer les performances lors d’un effort physique.

Si le thé vert se démarque tout particulièrement des autres thés pour ses bienfaits pour la santé, c’est notamment en raison de son processus de fabrication, qui ne modifie pratiquement pas sa composition chimique. Les feuilles de thé vert sont en effet torréfiées. Ce processus, qui stoppe toute oxydation enzymatique, permet aux feuilles de conserver leur teneur en catéchine. N’étant pas fermentées au soleil, elles contiennent par ailleurs une plus grande quantité de polyphénols. 

Peut-on boire du thé vert tous les jours ? 

La réponse est oui. L'Agence Européenne des Médicaments (EMA) a approuvé et recommande l'utilisation traditionnelle de ce type de thé pour soulager la fatigue et en cas de sensation de faiblesse (10). En effet, les feuilles de thé vert contiennent des bases xanthiques telles que la caféine (de la théine dans ce cas, comme cela a été indiqué) et la théobromine, des saponines et des polyphénols, tels que les catéchines, les théaflavines, les flavonoïdes, les anthocyanes et les acides caféylquiniques, qui créent une liaison entre les catéchines qu’il contient, procurant un effet antioxydant et anti-obésité dans l’organisme.

Ce sont les composés antioxydants (polyphénols) du thé qui lui procurent ses différentes propriétés bénéfiques pour la santé, en protégeant notamment l'organisme contre les effets nocifs des substances oxydantes et des radicaux libres qui affaiblissent le système de défense naturel du corps et accélèrent le processus de vieillissement.

Ces composés procurent de nombreux bienfaits à l’organisme. Le thé vert permet par exemple : de réguler les taux de cholestérol en aidant le corps à absorber moins de graisse et à excréter plus, d’empêcher la formation de caillots sanguins en inhibant une substance libérée par les plaquettes, le thromboxane, qui relie les plaquettes entre elles, formant des agrégats plaquettaires (thrombus). Il empêche également la formation de caries, en raison de sa teneur en fluorure. Il est indéniable que son effet diurétique important, dû au fait qu’il contribue à l'élimination des liquides, ainsi que sa faible teneur en calories, en font une bonne alternative aux boissons gazeuses et sucrées.

Le thé vert a en revanche quelques contre-indications. Il contient notamment une substance qui empêche l’organisme d’utiliser la vitamine B1. Il peut ainsi arriver que les grands buveurs de thé aient une carence en vitamine B1, une vitamine importante pour le système nerveux. Par ailleurs, le thé vert présente l'inconvénient d’entraver l'absorption du fer contenu dans les aliments, sa consommation étant donc déconseillée en cas d’anémie.

Focus sur notre produit

Anastore vous propose différentes manières de profiter des bienfaits de ce produit, comme sous forme de gélules d'extrait de thé vert par exemple. Standardisées à 50 % de polyphénols, elles sont un puissant agent protecteur contre les radicaux libres. La teneur élevée en EGCG (épigallocatéchine gallate) du thé vert d’Anastore permet par ailleurs de garantir son efficacité maximale.

Vous pouvez également profiter de notre gamme de thés et d'infusions. Nous vous proposons en effet un choix de différentes variétés de thés et notamment différents types de thés verts aromatiques et délicieux.