Le pouvoir antioxydant du thé1

Le thé a toujours été considéré à travers les siècles comme une boisson sociale. Il existe depuis son origine de nombreuses considérations sur les éventuels bienfaits du thé pour la santé. Ce n’est toutefois qu’il y a une quarantaine d’années que l’on a commencé à faire des recherches scientifiques sur les propriétés du thé.

Aujourd’hui, le thé est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde, derrière l’eau et devant le café, celle-ci étant bue par les deux tiers de la population mondiale2.  

Le thé est une boisson populaire en raison de sa teneur en bases xanthiques, dont notamment la théine, nom donné à la caféine contenue dans le thé.

Bienfaits et propriétés

La plante du thé, Camellia sinensis, a des propriétés antioxydantes bénéfiques pour la santé. C’est la raison pour laquelle on peut dire que le thé est une source d’antioxydants3. La consommation de thé contribue ainsi à renforcer les défenses antioxydantes de l’organisme1

Les antioxydants aident à protéger notre organisme en renforçant les défenses naturelles de l’organisme contre les effets néfastes des radicaux libres4. Cette action contribue à ralentir le vieillissement cellulaire causé par les dommages oxydatifs4.

Le thé contient de la théanine, qui favorise la relaxation et le repos et qui permet aussi d’apaiser5. Il a aussi a d’autres bienfaits, comme celui d’aider à contrôler son poids6, et un effet diurétique7.

Par ailleurs, la consommation de thé renforce le système immunitaire8 et les défenses naturelles de l’organisme8. Elle aide à maintenir le cœur en bonne santé9, notamment en aidant à maintenir un taux de glucose bon pour la santé10. Elle aide à réguler le rapport LDL/HDL et le taux de cholestérol dans le sang11 et contribue à améliorer la circulation sanguine12.

En ce qui concerne les fonctions cognitives, le thé aide à rafraîchir le corps et l’esprit13, contribuant ainsi à garder l’organisme alerte13

Le système digestif est un autre point sur lequel le thé agi. Une consommation régulière de thé aide à préserver le système digestif en bonne santé14, en améliorant notamment la fonction intestinale14. En outre, après la prise de médicaments antibactériens, la consommation de thé contribue à améliorer les bactéries bénéfiques14. De cette façon, la consommation de thé maintient la flore intestinale saine14

Le thé comme antioxydant

De nombreuses études scientifiques, portant sur l’augmentation du pouvoir antioxydant de notre organisme liée à la consommation de thé vert, ont été réalisées. Ces recherches attribuent aux flavonoïdes (une catégorie de composés polyphénoliques) l’importance du thé en tant que puissant antioxydant

Les flavonoïdes sont des pigments naturels présents dans les légumes. Ces pigments ont un pouvoir antioxydant et sont absorbés par l’intestin après la consommation de thé16.

Par conséquent, le pouvoir antioxydant du thé ralentit le vieillissement cellulaire dû aux dommages oxydatifs4 car il aide à protéger notre organisme en renforçant ses défenses naturelles contre les effets néfastes des radicaux libres4.

Quel est le thé le plus antioxydant ?

Le thé est élaboré à partir des feuilles séchées ou des bourgeons de l’arbuste Camellia sinensis (L.) Kuntze, de la famille des Théacées. Après avoir été broyées, ses feuilles sont mélangées à de l’eau chaude et utilisées comme boisson.

Les recherches montrent que les types de thé où l’on a observé le plus grand pouvoir antioxydant sont le thé vert et le thé noir5. Cela est dû au fait que la consommation de thé favorise le vieillissement en bonne santé car il préserve l’ADN des cellules intact17.

Types de thé

Il existe différentes types ou catégories de thé en fonction du moment de la récolte. 

Thé vert

Le thé vert est élaboré à partir des feuilles qui sont stabilisées en étant chauffées à la vapeur d’eau sous pression après la récolte. Cette méthode empêche l’oxydation enzymatique18. La qualité du thé vert dépend principalement du moment de la récolte et de l’âge des feuilles6. Les principaux composants du thé vert sont : les polyphénols (~ 90 %), les acides aminés (~ 7 %), la théanine, les proanthocyanidines et la caféine (~ 3 %)11

Immédiatement après la récolte, les feuilles sont soumises à un séchage rapide en étant chauffées dans de grandes bassines ou à la vapeur. Cela permet d’éviter la fermentation et de ne quasiment pas altérer sa composition chimique.

Le thé vert a de nombreuses vertus pour le corps humain. Il favorise, entre autres vertus, l’oxydation des graisses19. En effet, lorsque le thé vert est associé à une alimentation saine et à de l’exercice physique, il peut aider à contrôler son poids20, il favorise l’oxydation des graisses et aide à réduire la graisse corporelle20. En outre, l’extrait naturel de thé vert contribue également à améliorer le métabolisme21.

De plus, plusieurs études in vivo et in vitro sont réalisées pour étudier l’effet du thé vert sur le photovieillissement. Le photovieillissement est le processus de vieillissement de la peau causé par l’exposition aux rayons ultraviolets (UV)22

Une étude réalisée a permis d’observer l’effet du thé vert sur les conséquences du photovieillissement. On a constaté que chez les personnes auxquelles on avait administré un extrait de thé vert, le taux de fibres de collagène et d’élastine avait augmenté et l’expression des enzymes MMP-3 (qui dégradent le collagène) avait diminué, montrant ainsi d’éventuels effets antirides23. Le thé vert aide donc à protéger la peau contre les dommages oxydatifs causés par les UV22

Il convient de souligner que l’Agence européenne des médicaments a approuvé l’utilisation de la feuille du thé vert pour soulager la fatigue et en cas de sensation de faiblesse24.

Thé matcha

Le thé matcha est un type de thé vert originaire du Japon. Il est considéré comme un thé au fort pouvoir antioxydant25. Des facteurs tels que le moment de la récolte et la température de l’eau utilisée pour l’élaboration de l’infusion ont une influence sur ses caractéristiques13. Le matcha est un thé vert japonais en poudre qui a acquis une grande popularité grâce à son pouvoir antioxydant13.

Les recherches suggèrent que trois composants présents dans le thé matcha (l-théanine, épigallocatéchine gallate (EGCG) et caféine) pourraient avoir un effet sur l’humeur et les performances cognitives26

Les infusions à base de thé matcha, en particulier issu de la deuxième et de la troisième récolte, peuvent également être une source précieuse d’antioxydants1.

Thé noir

Le thé noir diffère des autres types de thé car son processus de fermentation est complet

Boire du thé noir est une excellente option si vous cherchez une alternative au café ou aux boissons énergétiques car c’est l’un des thés qui contient le plus de caféine27

La consommation de thé contribue à renforcer les défenses antioxydantes de l’organisme, qui contribuent elles-mêmes à protéger l’organisme en renforçant les défenses naturelles face aux effets néfastes des radicaux libres1

Thé rouge

Le thé rouge, également connu sous le nom de « Pu-erh », est obtenu après un bref processus de séchage, d’abord à l’air libre, puis dans un endroit fermé. La fermentation de ses feuilles peut varier de 2 à 60 ans dans des fûts en bambou

Des études montrent que la consommation de thé rouge pourrait être efficace pour réduire les niveaux de peroxydation des lipides28. Ceci est dû aux propriétés antioxydantes du thé3 qui diminuent ainsi l’action des radicaux libres sur les lipides qui constituent la membrane cellulaire.

Parmi les caractéristiques du thé rouge étudiées, certaines recherches se sont focalisées sur son action sur les graisses, et tout particulièrement sur celles qui s’accumulent dans le foie29

On a constaté que le thé aidait à contrôler le métabolisme des graisses30, à éviter l’accumulation de graisses30 et qu’il contribuait également à maintenir un taux de glucose dans le sang bon pour la santé31 ainsi qu’à protéger les glandes productrices d’insuline32.

Avec l’augmentation de la durée de stockage, la teneur en lovastatine dans le thé Pu-erh augmente de manière significative33.

Thé blanc

Le thé blanc est élaboré à partir des feuilles et des bourgeons de la plante, séchés au soleil puis traités pour éviter l’oxydation. La récolte a lieu avant que la fleur de thé ne s’ouvre, ce qui vaut au thé blanc d’être aussi appelé « bourgeons de thé »

Parmi les bienfaits du thé, celui-ci est considéré comme une source d’antioxydants1. C’est la raison pour laquelle la consommation de thé blanc contribue à améliorer les défenses antioxydantes de l’organisme1

Une étude récente a montré qu’une consommation prolongée de thé blanc pourrait permettre de protéger contre le stress oxydatif34 grâce à la propriété antioxydante du thé1. D’autres recherches montrent que la consommation quotidienne de thé blanc pourrait améliorer la tolérance au glucose et la sensibilité à l’insuline31. Cela est dû au fait qu’il aide à prévenir l’accumulation de graisses30 et qu’il contribue également à maintenir un taux de glucose dans le sang bon pour la santé ainsi qu’à protéger les glandes productrices d’insuline32.

Thé oolong ou thé bleu

Le thé oolong est une boisson populaire dans le monde entier en raison de ses bienfaits, et notamment de ses propriétés antioxydantes bénéfiques pour la santé35, et aussi du fait qu’il favorise la dépense énergétique et l’oxydation des graisses36.

Le polysaccharide, la caféine et les polyphénols du thé oolong contribuent aux bienfaits pour la santé qui lui sont attribués37. Des recherches ont montré que la consommation d’extrait de thé oolong avait augmenté de manière significative la dépense énergétique chez un groupe de jeunes38

Depuis, des essais cliniques ont rapporté les effets des préparations à base de thé sur l’augmentation de la dépense énergétique, l’oxydation des graisses, la perte de poids, la masse graisseuse et le maintien du poids après une perte de poids6.

Quel type de thé est le meilleur ?

Les recherches scientifiques soulignent que c’est le thé vert qui a le plus de bienfaits pour la santé. L’importance attribuée aux effets du thé vert par rapport à ceux des autres thés réside dans son processus de création39

Le processus d’élaboration du thé vert n’altère quasiment pas sa composition chimique car les feuilles sont stabilisées, permettant ainsi d’éviter l’oxydation enzymatique.

Ce procédé permet au thé de conserver sa teneur en catéchines. De plus, comme elles ne sont pas mises à fermenter au soleil, elles contiennent un plus grand nombre de polyphénols. 

Quand boire du thé ?

De nombreuses personnes se demandent s’il est conseillé de boire du thé tous les jours, et la réponse est oui. L’Agence européenne des médicaments (EMA pour ses sigles en anglais) recommande et approuve l’utilisation traditionnelle du thé40. En effet, les feuilles de thé vert contiennent des bases xanthiques telle que la caféine (dans ce cas : la théine) et la théobromine, des saponines et des polyphénols. 

L’EMA indique que pour les adultes, il faut boire entre 3 et 5 fois par jour des infusions de thé aux herbes, en faisant infusé de 1,8 à 2,2 g dans 100 à 250 ml d’eau bouillante41.

Le thé contient des catéchines, des molécules considérées comme étant antioxydantes. En raison des différents composants aux propriétés antioxydantes contenues dans le thé, celui-ci est considéré comme une source d’antioxydants1, il contribue à l’oxydation des graisses42 et aide à maintenir son poids11.

En outre, ses composants antioxydants (polyphénols) sont ceux qui lui confèrent différentes propriétés, à savoir qu’il protège l’organisme contre l’action néfaste des substances oxydantes et des radicaux libres qui affaiblissent le système de défense naturel de l’organisme1

Contre-indications du thé

Le thé contient des thiaminases, des enzymes qui détruisent la thiamine43. Il peut ainsi arriver que les personnes qui boivent régulièrement cette boisson aient une carence en cette vitamine importante pour le système nerveux.

Par ailleurs, il est nécessaire de rappeler que l’éventuelle teneur en caféine du thé n’est pas recommandée pour les personnes souffrant de problèmes médicaux44

En outre, une consommation excessive de thé vert a l’inconvénient d’entraver l’absorption du fer présent dans les aliments, sa consommation étant donc déconseillée en cas d’anémie45.

Comment consommer le thé ?

Anastore vous propose plusieurs façons de profiter de ce produit.

  • Sous forme de gélules d’extrait de thé vert, titrées à 50 % en polyphénols, elles sont une source puissante d’antioxydants1. La teneur élevée en EGCG (épigallocatéchine gallate) du thé vert d’Anastore permet par ailleurs de garantir une qualité maximale.
  • Vous pouvez également profiter de notre gamme de thés et d’infusions parmi laquelle nous vous proposons différents types de délicieux thés aromatiques issus de l’agriculture biologique.

Bibliographie

  1. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1103).
  2. Khan N, Mukhtar H. Tea and health: studies in humans. Curr Pharm Des. 2013;19(34):6141-7. doi: 10.2174/1381612811319340008. PMID: 23448443; PMCID: PMC4055352.
  3. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1276).
  4. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1311).
  5. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2005).
  6. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2716).
  7. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2765).
  8. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1273).
  9. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1275).
  10. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1545).
  11. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2640).
  12. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1310).
  13. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1104).
  14. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1116).
  15. Rietveld A, Wiseman S. Antioxidant effects of tea: evidence from human clinical trials. J Nutr. 2003 Oct;133(10):3285S-3292S. doi: 10.1093/jn/133.10.3285S. PMID: 14519827.
  16. Yan Z, Zhong Y, Duan Y, Chen Q, Li F.Mecanismo antioxidante de los polifenoles del té y su impacto en los beneficios para la salud. Anim Nutr. Junio de 2020; 6 (2): 115-123. doi: 10.1016 / j.aninu.2020.01.001. Epub 2020 23 de enero. PMID: 32542190; PMCID: PMC7283370.
  17. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1110).
  18. Fitoterapia. Vademécum de prescripción. Vanaclocha and Cañigueral (2010) Elsevier España.
  19. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 3698).
  20. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1544).
  21. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2716).
  22. Lee KO, Kim SN, Kim YC. Anti-wrinkle Effects of Water Extracts of Teas in Hairless Mouse. Toxicol Res. 2014 Dec;30(4):283-9. doi: 10.5487/TR.2014.30.4.283. PMID: 25584148; PMCID: PMC4289929.
  23. Camelliae sinensis non fermentatum folium. European Medicines Agency.
  24. Jakubczyk K, Kochman J, Kwiatkowska A, Kałduńska J, Dec K, Kawczuga D, Janda K. Propiedades antioxidantes y composición nutricional del té verde matcha. Alimentos. 2020 12 de abril; 9 (4): 483. doi: 10.3390 / foods9040483. PMID: 32290537; PMCID: PMC7231151.
  25. Dietz C, Dekker M, Piqueras-Fiszman B. An intervention study on the effect of matcha tea, in drink and snack bar formats, on mood and cognitive performance. Food Res Int. 2017 Sep;99(Pt 1):72-83. doi: 10.1016/j.foodres.2017.05.002. Epub 2017 May 5. PMID: 28784536.
  26. Boros K, Jedlinszki N, Csupor D. Teanina y contenido de cafeína de infusiones preparadas a partir de muestras comerciales de té. Pharmacogn Mag. 2016 enero-marzo; 12 (45): 75-9. doi: 10.4103 / 0973-1296.176061. PMID: 27019564; PMCID: PMC4787341.
  27. Sosa PM, de Souza MA, Mello-Carpes PB. Green Tea and Red Tea from Camellia sinensis Partially Prevented the Motor Deficits and Striatal Oxidative Damage Induced by Hemorrhagic Stroke in Rats. Neural Plast. 2018 Aug 2;2018:5158724. doi: 10.1155/2018/5158724. PMID: 30174686; PMCID: PMC6098885.
  28. Cai X, Fang C, Hayashi S, Hao S, Zhao M, Tsutsui H, Nishiguchi S, Sheng J. Pu-erh tea extract ameliorates high-fat diet-induced nonalcoholic steatohepatitis and insulin resistance by modulating hepatic IL-6/STAT3 signaling in mice. J Gastroenterol. 2016 Aug;51(8):819-29. doi: 10.1007/s00535-015-1154-0. Epub 2016 Jan 21. PMID: 26794005.
  29. Zhao ZJ, Pan YZ, Liu QJ, Li XH. Exposure assessment of lovastatin in Pu-erh tea. Int J Food Microbiol. 2013 Jun 3;164(1):26-31. doi: 10.1016/j.ijfoodmicro.2013.03.018. Epub 2013 Mar 26. PMID: 23587710.
  30. Espinosa C, López-Jiménez JA, Pérez-Llamas F, Guardiola FA, Esteban MA, Arnao MB, Zamora S. Long-term intake of white tea prevents oxidative damage caused by adriamycin in kidney of rats. J Sci Food Agric. 2016 Jul;96(9):3079-87. doi: 10.1002/jsfa.7483. Epub 2015 Nov 5. PMID: 26441376.
  31. Nunes AR, Alves MG, Tomás GD, Conde VR, Cristóvão AC, Moreira PI, Oliveira PF, Silva BM. Daily consumption of white tea (Camellia sinensis (L.)) improves the cerebral cortex metabolic and oxidative profile in prediabetic Wistar rats. Br J Nutr. 2015 Mar 14;113(5):832-42. doi: 10.1017/S0007114514004395. Epub 2015 Feb 26. PMID: 25716141.
  32. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1112).
  33. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1545).
  34. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1115).
  35. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1276).
  36. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1123).
  37. Wu T, Xu J, Chen Y, Liu R, Zhang M. Oolong tea polysaccharide and polyphenols prevent obesity development in Sprague-Dawley rats. Food Nutr Res. 2018 Dec 19;62. doi: 10.29219/fnr.v62.1599. PMID: 30622452; PMCID: PMC6303733
  38. Rumpler W, Seale J, Clevidence B, Judd J, Wiley E, Yamamoto S, Komatsu T, Sawaki T, Ishikura Y, Hosoda K. Oolong tea increases metabolic rate and fat oxidation in men. J Nutr. 2001 Nov;131(11):2848-52. doi: 10.1093/jn/131.11.2848. PMID: 11694607.
  39. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 1222, 1107, 2765, 1273, 1103, 3698, 1311, 1276).
  40. Combination: Species diureticae. European Medicines Agency.
  41. Assessment report on Camellia sinensis (L.) Kuntze, nonfermentatum folium. 12 March 2013 EMA/HMPC/283629/2012. Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC).
  42. Extracted from the European Commission compilation list, under EFSA validation (ID 2716).
  43. Wiley KD, Gupta M. Vitamin B1 Thiamine Deficiency. 2020 Jun 22. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan–. PMID: 30725889.
  44. Evans J, Richards JR, Battisti AS. Caffeine. [Updated 2020 Dec 2]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan.
  45. Fan FS. Iron deficiency anemia due to excessive green tea drinking. Clin Case Rep. 2016 Oct 5;4(11):1053-1056. doi: 10.1002/ccr3.707. PMID: 27830072; PMCID: PMC5093162.
x

Voulez-vous 5 gratuit ?