Une digestion saine et un bon transit intestinal grâce aux plantes

L’être humain ingère chaque jour des aliments et des boissons afin d’obtenir l’énergie et les nutriments nécessaires à l’accomplissement de ses fonctions vitales. C’est le système digestif et un certain nombre de glandes annexes comme le foie et le pancréas qui sont responsables de cette fonction indispensable à la vie et à la santé. Si le système complexe de digestion, de métabolisme, d’absorption, de transport des nutriments et, finalement, d’élimination des déchets ne fonctionne pas correctement, cela peut alors affecter de nombreux organes et systèmes. C’est simple : si votre système digestif fonctionne correctement (estomac, intestins...) et que votre processus de digestion se fait au rythme auquel il devrait se faire (ni trop lent, ni trop rapide), alors tout le reste est bien parti pour fonctionner correctement. 

Mais vous vous demandez peut-être « pourquoi est-ce que mon système digestif ne fonctionne pas correctement ? À quoi sont dus mes brûlures d’estomac, mes problèmes de constipation, de gaz ou ma digestion lente ? ». La réponse est généralement une combinaison de différents facteurs tels qu’une inflammation, une altération du rythme intestinal, le stress, une mauvaise alimentation, une hypersécrétion d’acide par l’estomac, une altération du microbiote, une infection de Helicobacter pylori ou même des troubles psychologiques et émotionnels (1).

Par conséquent, le traitement des troubles digestifs devrait se faire selon une approche multifactorielle, aucune des solutions possibles ne devant être exclue, y compris la phytothérapie. 
D'ailleurs, certaines plantes médicinales de longue tradition, liées à l’histoire de l’être humain et bien avant l’apparition des médicaments de synthèse, ont la particularité de contribuer à améliorer les problèmes digestifs (2) (3), ceux-là même qui nous mettent souvent mal à l’aise, nous font nous sentir ballonnés, qui sont douloureux ou provoquent des gaz, etc., ceux qui ne nous font pas seulement nous sentir mal à l’aise au niveau fonctionnel, mais aussi au niveau social. 

Des solutions naturelles pour les problèmes digestifs

Vous n’avez pas à en souffrir en silence et encore moins à vous résigner. La nature vous apporte des solutions pour avoir une digestion optimale. Voici quelques cas concrets. Une combinaison d’extrait de Nopal (Opuntia ficus-indica) et d’extrait de feuilles d’olivier (Olea europea) associé à de l’alginate et à du bicarbonate est utile pour réduire la fréquence et les symptômes du reflux gastro-œsophagien (4). Si vous souffrez de brûlures d’estomac, cette combinaison pourrait donc vous être d’un grand soulagement.

Si votre problème est la dyspepsie fonctionnelle, l’un des troubles gastro-intestinaux les plus fréquents se manifestant par des symptômes aussi désagréables que la sensation de plénitude dans la partie supérieure de l’abdomen, les douleurs épigastriques, les éruptions cutanées, les ballonnements, la satiété précoce, les brûlures d’estomac ou les nausées (5), alors laissez certaines plantes médicinales vous aider, comme la réglisse par exemple, dont l’utilité dans le traitement de la dyspepsie fonctionnelle a été mise en évidence par les études scientifiques (6). 

Nous ne pouvons pas non plus écarter la racine d’Angélique (Angelica archangelica), dont l’utilisation traditionnelle en médecine populaire sous forme d’infusion est administrée pour traiter les flatulences, les indigestions, l’état de faiblesse générale ou la bronchite (7). Elle est particulièrement respectée dans les pays nordiques, où elle est cultivée depuis le Xe siècle comme plante médicinale et légume comestible, atteignant sa popularité maximale en Scandinavie où elle est encore utilisée, notamment dans la culture sami. 

Actuellement, des études sont menées sur ses effets en tant que protecteur de la muqueuse gastrique ayant une activité antiulcéreuse, associée à d’autres extraits de plantes (8), ainsi que sur son action hépatoprotectrice (9), et même les études les plus récentes montrent son potentiel antitumoral (10). 
Ce ne sont là que quelques exemples de l’application de la phytothérapie, mais il y en a d’autres.

Lorsque le transit intestinal ralentit

Il est vrai qu’avec le temps les mécanismes physiologiques ont tendance à être plus lents mais, encore une fois, les plantes peuvent être d’un grand soutien en cas de constipation, qui est définie comme un trouble basé sur des selles peu fréquentes, des selles difficiles à évacuer, une sensation d’évacuation incomplète des selles ou la combinaison de plusieurs de ces facteurs (11). Par ailleurs, le fait de ressentir une gêne ou la présence d’une forte douleur abdominale associée à la constipation sont les signes, entre autres facteurs, du syndrome du côlon irritable (12). La consommation de fibres alimentaires et un bon niveau d’hydratation sont des stratégies de base permettant de diminuer les problèmes de constipation

Parmi les fibres les plus étudiées à cette fin figurent les graines de psyllium ou ispaghul (Plantago ovata). Le tégument, la partie mucilagineuse de l’enveloppe externe de cette graine et qui est la partie la plus utilisée, contient des fibres solubles, visqueuses et fermentescibles, capables de retenir l’eau, de gonfler et de former une masse gélatineuse qui ramollit et augmente le volume des selles, contribuant ainsi à stimuler les mouvements péristaltiques et à diminuer la constipation (13) (14) mais aussi à améliorer d’autres paramètres tels que le cholestérol, la glycémie et le poids corporel (15) (16). Certaines études indiquent même qu’il réduirait les symptômes associés au syndrome du côlon irritable (17).

Outre le tégument des graines de psyllium (d’autant plus s’il est issu de l’agriculture biologique), l’utilisation de probiotiques (micro-organismes vivants bénéfiques pour l’organisme) est une autre stratégie qui peut être efficace pour soulager la constipation et l’inflammation intestinale, et tout particulièrement les bactéries lactiques (18) (19) (20), bien qu’en ce qui concerne ce point, l’effet peut toutefois dépendre de la souche bactérienne utilisée et de la population étudiée. À cela s’ajoute l’effet prébiotique (« aliment » pour les bactéries du microbiote qui stimule sa croissance) de certaines substances naturelles, telles que le glucomannane de konjac (Amorphophallus konjac K. Koch), qui peuvent aider à perdre du poids et à diminuer les problèmes de constipation ainsi que l’inflammation (21) (22).

Faites la paix une fois pour toutes avec votre système digestif 

Si vous avez des problèmes de digestion, si vous avez renoncé à certains aliments parce que vous les associez à vos problèmes d’indigestion (comme par exemple des aliments de la famille des choux, les légumineuses, la salade...), si vous vous sentez ballonné, lourd, si votre digestion est longue, si vous allez rarement aux toilettes et qu’en plus vous devez faire un effort pour évacuer vos selles... alors prenez bonne note des plantes qui sont de votre côté dans la lutte contre les spasmes intestinaux, les brûlures d’estomac, la dyspepsie, les flatulences, la constipation et le gonflement abdominal. 

La combinaison de différents extraits de plantes est une bonne solution. Pourquoi ? Parce que comme dans toute équipe, deux facteurs interviennent : l’action de chacun de ces acteurs séparément et le travail en équipe de l’ensemble (synergie). En d’autres termes, pour que le processus de digestion fonctionne et que vous vous sentiez bien, l’estomac, le foie, le pancréas, les reins et les intestins doivent travailler en équipe. Vous disposez pour cela de différentes solutions naturelles et d’extraits de plantes qui peuvent vous aider à améliorer votre bien-être digestif et à diminuer vos problèmes de constipation. 

Opter pour des formules complexes de produits de phytothérapie (et pourquoi pas associés à des probiotiques et à des prébiotiques) qui ont un effet positif sur le bon fonctionnement de plusieurs organes en même temps est donc un choix sûr pour votre santé digestive. 

Retrouvez tous nos produits de phytothérapie dédiés à la digestion en cliquant ici. 

Bibliographie

(1) Functional dyspepsia- a multicausal disease and its therapy, Allescher HD. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16859904
(2) Contributions to the phytotherapies of digestive disorders: Traditional knowledge and cultural drivers of Manoor Valley, Northern Pakistan. Rahman IU, Ijaz F, Afzal A, Iqbal Z, Ali N, Khan SM. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27353866
(3) Ethnomedicinal plants used for digestive system disorders by the Karen of northern Thailand, Kornkanok Tangjitman, Chalobol Wongsawad, corresponding author Kaweesin Kamwong, Treetip Sukkho, and Chusie Trisonthi https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4422539/
(4) Efficacy and Safety of a Natural Remedy for the Treatment of Gastroesophageal Reflux: A Double-Blinded Randomized-Controlled Study
Umberto Alecci, Francesco Bonina, Andrea Bonina, Luisa Rizza, Santi Inferrera, Carmen Mannucci and Gioacchino Calapai
 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5080480/
(5) Validation of the gastrointestinal symptom score for the assessment of symptoms in patients with functional dyspepsia.
Adam B1, Liebregts T, Saadat-Gilani K, Vinson B, Holtmann G. 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16098003
(6) An Extract of Glycyrrhiza glabra (GutGard) Alleviates Symptoms of Functional Dyspepsia: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Study
Kadur Ramamurthy Raveendra, Jayachandra, Venkatappa Srinivasa, Kadur Raveendra Sushma, Joseph Joshua Allan, Krishnagouda Shankargouda Goudar, Hebbani Nagarajappa Shivaprasad, Kudiganti Venkateshwarlu, Periasamy Geetharani, Gopalakrishna Sushma, and Amit Agarwal 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3123991/
(7) Bhat Z A, Kumar D, Shah M Y. Angelica archangelica Linn. is an angel on earth for the treatment of diseases. Int J Nutr Pharmacol Neurol Dis [serial online] 2011 [cited 2019 May 27];1:36-50. Available from: http://www.ijnpnd.com/text.asp?2011/1/1/36/77531
(8) Antiulcerogenic effect of some gastrointestinally acting plant extracts and their combination. Khayyal MT1, el-Ghazaly MA, Kenawy SA, Seif-el-Nasr M, Mahran LG, Kafafi YA, Okpanyi SN. 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11505785
(9) Hepatoprotective effect of Angelica archangelica in chronically ethanol-treated mice. Yeh ML, Liu CF, Huang CL, Huang TC.
 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12711833
(10) Medicinal properties of Angelica archangelica root extract: Cytotoxicity in breast cancer cells and its protective effects against in vivo tumor development. Oliveira CR, Spindola DG, Garcia DM, Erustes A, Bechara A, Palmeira-Dos-Santos C, Smaili SS, Pereira GJS, Hinsberger A, Viriato EP, Cristina Marcucci M, Sawaya ACHF, Tomaz SL, Rodrigues EG, Bincoletto C. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30799248
(11) WGO Practice Guideline - Constipation http://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/constipation
(12) All Roads Lead to Rome: Update on Rome III Criteria and New Treatment Options. David Q. Shih, MD and Lola Y. Kwan, MD https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3085189/
(13) Fiber and functional gastrointestinal disorders. Eswaran S1, Muir J, Chey WD. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23545709
(14) The Effect of Psyllium Husk on Intestinal Microbiota in Constipated Patients and Healthy Controls. Jalanka J,, Major G, Murray K, Singh G, Nowak A, Kurtz C, Silos-Santiago I, Johnston JM, de Vos WM, Spiller R. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30669509
(15) Effects of psyllium vs. placebo on constipation, weight, glycemia, and lipids: A randomized trial in patients with type 2 diabetes and chronic constipation.
Noureddin S, Mohsen J, Payman A. 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30219432
(16) Lipid- and glucose-lowering efficacy of Plantago Psyllium in type II diabetes. Rodríguez-Morán M, Guerrero-Romero F, Lazcano-Burciaga G. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9747644
(17) Soluble or insoluble fibre in irritable bowel syndrome in primary care? Randomised placebo controlled trial.
Bijkerk CJ, de Wit NJ, Muris JW, Whorwell PJ, Knottnerus JA, Hoes AW. 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19713235/
(18) Nutritional care of the patient with constipation. Fernández-Bañares F. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16782530
(19) Probiotics, fibre and herbal medicinal products for functional and inflammatory bowel disorders
Diego Currò,corresponding author Gianluca Ianiro, Silvia Pecere, Stefano Bibbò, and Giovanni Cammarota
 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5429330/
(20) The efficacy of probiotics in the treatment of irritable bowel syndrome: a systematic review.
Moayyedi P1, Ford AC, Talley NJ, Cremonini F, Foxx-Orenstein AE, Brandt LJ, Quigley EM. 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19091823
(21) Konjac glucomannan, a promising polysaccharide of Amorphophallus konjac K. Koch in health care. Behera SS, Ray RC. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27481345/
(22) Health-promoting effects of konjac glucomannan and its practical applications: A critical review. Devaraj RD, Reddy CK, Xu B. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30586587